Sortie de livre : Les aventures de cheveux aux vents par Johanne Prud’Homme

Photo de Journal Le Nord
Par Journal Le Nord
Sortie de livre : Les aventures de cheveux aux vents par Johanne Prud’Homme
Johanne Prud’Homme, l’auteure de l’autobiographie Les aventures de cheveux aux vents, est ici en Chine au musée des statues de bois. (Photo : Courtoisie)

Françoise Le Guen – La Jerômienne Johanne Prud’Homme publie son premier livre, une autobiographie intitulée Les aventures de cheveux aux vents.

 

« Juste un an avant son décès, ma grand-mère a lu les lignes de ma main et m’a prédit beaucoup de choses et la dernière était que, tard dans ma vie, j’allais écrire un livre. En 2018, je parlais de mes expériences, de mes voyages et des gens que j’ai rencontrés avec une collègue de travail et elle m’a poussé à écrire mon livre », souligne l’auteure.

Nombreux périples

Johanne Prud’Homme nous livre le récit de sa vie, digne d’un roman d’aventures. Depuis son enfance mouvementée, maltraitée par un père peu aimant, son adolescence compliquée dans un couvent, en passant par son amitié avec Jennifer, une danseuse nue, qui l’entraînera dans le monde de la nuit, entre drogue et prostitution, jusqu’à sa rencontre décisive avec Alec. Le lecteur la suivra dans ses diverses aventures, ses voyages – c’est une grande voyageuse – et aussi ses amours tumultueuses.

Chose certaine, Cheveux aux Vents, le surnom donné à Johanne Prud’Homme par sa mère, a la bougeotte et tout au long de sa vie elle va rencontrer des gens qui vont lui demander de relever des défis. Grâce à son instinct, elle s’en sort toujours.

Native de Saint-Jérôme, Johanne Prud’Homme est ensuite partie avec son compagnon pour la Colombie-Britannique.

Ils ont vécu trois ans à Vancouver et 15 ans dans l’Okanagan. Elle est revenue en 2015 dans sa ville natale pour prendre soin de ses parents. Johanne ne pense pas écrire un autre livre tout de suite, elle a beaucoup de projets. « Je vais faire le Salon de livre à Montréal au mois de novembre. Et mon conjoint et moi planifions notre retraite. On veut aller demeurer au Mexique, on veut voir le soleil ! » Elle sera au Salon du livre de Montréal le 22 et 23 novembre prochain.

Les Aventures de Cheveux aux Vents

«  J’avais sept ans lorsque ma grand-maman Flore a lu mes lignes de la main un soir de Noël. Elle a vu que je bougerais beaucoup dans ma vie. C’est-à-dire, que je ne pouvais rester en un seul endroit. Je quittais mon chez-moi tellement souvent qu’elle ne pouvait pas voir avec qui j’allais me marier, ni dans quel pays. Elle a vu que je perdrais un enfant mais peut-être allais-je en avoir un deuxième ? Elle m’a aussi dit que j’allais écrire un livre tard dans ma vie et que j’allais vivre une longue vie. Elle est décédée l’année d’après, à mes huit ans. S’est-elle trompée ? «

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de