La science de la résilience

La science de la résilience

Marie-Gabrielle Lamoureux et Jean-Claude Tremblay.

Crédit photo : Courtoisie

Entretien avec Marie-Gabrielle Lamoureux – Héloïse Laboratoire

Chronique affaires et économie

Jean-Claude Tremblay, MBACollaboration spéciale

jctremblay@cogitas.ca

Cette semaine je vous plonge dans l’univers des expérimentations scientifiques – on va parler d’alliage de molécules, de facteurs hypoallergéniques et de tests d’innocuités. Trop complexe ? Ça tombe bien, j’ai rencontré la présidente de la compagnie Héloïse Laboratoire, qui s’est déjà occupée de tous ces aspects pour vous ! Entretien avec une inventrice de produits en série, Marie-Gabrielle Lamoureux.

La compagnie s’est d’abord fait connaître avec ses produits de chasse-moustiques Citrobug naturels, fabriqués à base d’huiles essentielles, efficaces, sans DEET et homologués par Santé Canada. De ce succès est née une autre division nommée Bieau-Viva, une gamme de produits de beauté allant du fameux Bar à Crème, où vous confectionné vous-même vos lotions, jusqu’aux produits de soins domestiques. Distribués à leur boutique, sur leur site web, mais aussi dans plusieurs grandes chaînes, les produits se distinguent par leur efficacité, l’absence de toxicité, en plus d’êtres hypoallergéniques et biodégradables – que demander de plus?!

Une histoire de famille

L’entreprise familiale est née du père de Marie-Gabrielle, M. Gilles Lamoureux, un immunologue et éminent docteur qui a œuvré au prestigieux Institut Armand-Frappier, l’un des centres de l’Institut national de la recherche scientifique. Ce dernier avait développé des formules efficaces pour sa propre famille et son entourage, aux prises avec des réactions allergiques dues à la toxicité dans les produits antimoustiques. Après avoir vendu sa formule à des fabricants, il décide, au début des années 90 de se spécialiser dans la conception,  la fabrication et la mise en marché de produits écologiques qui sont naturels et hypo allergènes.

Un parcours inusité   

J’ai appris que mon invitée a tourné plus de 80 publicités lorsqu’elle était plus jeune! Celle qui a de la répartie allait pourtant prendre un chemin bien différent de celui d’actrice. « Je ne savais pas trop ce que je voulais faire quand j’étais aux études », m’a relaté Marie-Gabrielle. J’étais curieux de savoir si l’actuelle présidente avait toujours été dans l’entreprise, et sa réponse m’a fait bondir! « J’étais prof de math au secondaire 5… pendant 12 ans! », m’a telle répondue. En effet, comme elle était indécise, mais qu’elle avait la bosse des chiffres, elle s’est dirigée en sciences pures avant d’orienter son BAC… en actuariat! Peu de temps après que son père ait fondé l’entreprise, elle a sauté dans le train entrepreneurial – un chemin naturel. « J’étais toujours intéressé par 5-6 projets en même temps. Quand j’ai joint l’entreprise, j’ai trouvé ce que j’avais passé ma vie à chercher! »

Un chemin parsemé d’embûches

« Ça fait une vingtaine d’années qu’on se bat à remplir de la paperasse et s’expliquer avec le gouvernement, lance telle! On nous demande régulièrement de produire des études coûteuses, on nous fait modifier des éléments de marques et on nous a même déjà fait retirer des produits des tablettes! C’est extrêmement difficile de croître lorsque tu veux utiliser des ingrédients sans produits chimiques : on se bat contre des multinationales ». Sans entrer dans l’intégralité de la genèse de David contre Goliath, je seconde ce que la présidente d’Héloïse Laboratoire avance. Les géants avec lesquelles elle mène son combat peuvent non seulement affaiblir les concurrents, mais carrément les faire disparaître – je l’ai malheureusement vu souvent en mission-conseil. Ils influencent les gouvernements par de puissants lobbys, et éliminent les menaces grâce à des moyens financiers quasi illimités. Ça n’empêchera pas la fougueuse entrepreneure d’avancer, elle qui sous peu, quittera pour une mission commerciale à Détroit orchestrer par WeConnect, un réseau de femmes d’affaires international.

Mes conclusions

Deux traits m’ont frappés d’emblée lorsque j’ai rencontré Marie-Gabrielle : sa créativité et sa passion. Tout comme son père Gilles, elle est habitée par l’innovation – l’entreprise à d’ailleurs gagné le prestigieux prix de cette catégorie au dernier Gala Zénith. Ces deux ingrédients, je les retrouve chez tous mes entrepreneurs à succès, mais par contre, c’est insuffisant pour assurer la pérennité d’une organisation en 2018. La résilience, c’est une clé maîtresse, et sans cette clé, les entreprises vont invariablement devoir fermer. Cette femme est dotée d’un instinct de guerrière, elle fait preuve d’un courage évident et sa forte personnalité transpire l’audace. Ne reculant devant rien, tout en prenant des risques somme toute calculés, mon invitée à visiblement élaboré la formule scientifique du succès, puisse-elle la partager au grand bénéfice de notre prospérité.   

Héloïse Laboratoire

16, John F. Kennedy, Bur. 100, Saint-Jérôme, QC,  J7Y 4B6

www.heloiselab.com

info@heloiselab.com

514-781-5175