| Par Dominique Cloutier ND. A

La fin d’année ou quand l’automne dit à l’hiver « Quel bon vent vous amène ? »

Alors que s’achève cette année et que, visiblement, nous allons la finir ensemble, je vous propose de revenir sur les sujets les plus importants pour votre santé, c’est-à-dire les plus généraux, ceux qui touchent le plus de gens.

En relisant mes différents articles, je constate que le stress et sa gestion viennent en tête, c’est dire à quel point il est présent dans nos vies, presque à tous les niveaux.

En fait, quels que soient nos problèmes de santé, le stress revient souvent en ce qui concerne la responsabilité de nos maux et malaises.

Quand le stress provoque les maladies…

Les maladies de la peau, les maux de ventre, du dos, l’hypertension… La plupart de ces maux sont influencés par notre état mental et psychique, tout autant que par notre mode de vie. Les maladies dites psychosomatiques, qui sont d’ailleurs longtemps restées le domaine des médecines alternatives, intéressent aujourd’hui les chercheurs scientifiques.

Le stress est un phénomène d’adaptation du corps qui nous permet de réagir à notre environnement. Dès que nous sommes confronté à une situation stressante, le cerveau envoie un signal aux surrénales pour qu’elles libèrent des hormones, comme l’adrénaline. Ces hormones vont augmenter la fréquence cardiaque, la tension artérielle, la température corporelle, la respiration afin d’amener plus d’oxygène aux muscles et au coeur.

L’organisme est débordé. Il produit encore plus d’hormones et entre dans un état de stress chronique. Il finit par s’épuiser, et c’est alors que s’installe la maladie.

Il est bien évident que psychosomatiques ou pas, les douleurs et malaises que les gens subissent sont bien réels, même s’ils sont « dans la tête ».

Nous avons aussi évoqué l’importance du système immunitaire à plusieurs reprises. Je pense qu’il est bon d’en reparler un peu, surtout que la saison des grippes et autres rhumes est déjà commencée et que nous arrivons à la saison des bons voeux, des embrassades et des réunions, sans compter le « magasinage » dans des endroits où il y a foule, donc contamination possible plus fréquente. Il existe de nombreux facteurs qui influencent l’immunité, soit en la diminuant ou en la renforçant. Les causes sont nombreuses: l’âge, la maladie, la sédentarité, le stress, le manque de sommeil, la malnutrition et l’usage des drogues, du tabac et l’excès d’alcool. Un mode de vie sain, la pratique d’une activité physique régulière, une bonne nutrition, un sommeil réparateur et régulier et une bonne gestion du stress favorisent une bonne immunité qui maintient notre organisme en santé.

Je profite de cette chronique pour vous souhaiter, à toutes et à tous, une bonne et heureuse année, ainsi qu’une excellente santé. J’en profite aussi pour vous remercier de votre fidélité et de l’intérêt que vous me dites porter à mes chroniques. Je suis toujours très heureuse de vous parler et je reste, bien sûr, ouverte à toute demande de conseils.

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE!

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.