| Par Rédaction

Ces fameux probiotiques


Dominique Cloutier N.D.A
Collaboration spéciale
Si vous mangez des yogourts, vous consommez, peut-être sans le savoir, des probiotiques. Ces micro-organismes ont de multiples vertus, dont celles de renforcer notre système immunitaire.
Ces micro-organismes sont des bactéries vivantes, présentes naturellement dans les produits fermentés (lait, yogourt, choucroute). Ils peuvent aussi être sélectionnés, puis ajoutés dans l’alimentation en fonction de leur vertu pour notre santé.
Depuis leur découverte, un grand nombre d’études ont montré les innombrables vertus de certaines souches de ces bactéries : amélioration de la digestibilité des protéines et du lactose, de la biodisponibilité des minéraux et participation à la synthèse de certaines vitamines (B; K). Certaines souches de probiotiques ont une action de régulation sur le transit intestinal et peuvent se révéler utiles dans certains cas (diarrhée, constipation). D’autres sont efficaces contre les allergies ou agissent contre les gastro-entérites. D’autres, enfin, peuvent réduire les récidives inflammatoires dans la maladie de Crohn. Aussi des études notent une augmentation de la résistance aux maladies immunitaires, grâce à l’absorption orale de probiotiques. Nos intestins hébergent plusieurs centaines de milliards de bactéries, de 600 espèces différentes, qui composent la flore intestinale. Par la sécrétion d’enzymes, elles facilitent la digestion, et ont un rôle clé dans le système de défense de l’organisme contre les agressions extérieures.
Lorsque la flore intestinale est bien équilibrée, elle ne laisse aucune chance aux bactéries qui arrivent par l’alimentation de s’installer et de proliférer. Elle synthétise des substances capables de stimuler tout le système immunitaire; elle est donc garante du bon fonctionnement de l’intestin et tient une place privilégiée dans le maintien de la santé.
La flore intestinale peut être déséquilibrée par la prise d’antibiotiques, par une mauvaise alimentation, par le stress, des vaccins, des déficits immunitaires ou des maladies métaboliques. Ce déséquilibre entraînera une intolérance à un ou plusieurs aliments, ainsi qu’une inflammation digestive; et peut avoir plusieurs conséquences : locales, par exemple des ballonnements, des flatulences, des douleurs, des irrégularités du transit.
En rééquilibrant de manière simple et efficace la flore intestinale, les probiotiques jouent un rôle important dans le maintien de la santé. Depuis quelques années, certains yogourts contiennent plusieurs souches de bactéries sélectionnées en fonction de leur action. On les trouve aussi sous forme de compléments alimentaires, de poudres à diluer dans un verre d’eau ou de gélules.
Très intéressants sur le plan nutritionnel, les probiotiques ne suffisent pas à eux seuls à assurer une bonne santé. Ainsi, d’une part, ils ne remplacent pas les traitements habituellement utilisés pour tel ou tel trouble intestinal et, d’autre part, il est inutile de faire une cure intensive de yogourts si le reste de l’alimentation est déséquilibré! La règle d’or pour conserver une bonne santé reste donc de manger varié, équilibré et de pratiquer un exercice physique.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.