| Par France Poirier

Accoucher après un cancer utérin

Caroline Deschamps, directrice générale du Confort Inn, considère que sa fille de 14 ans relève du miracle.
En effet, elle a été le premier bébé à naître à la suite d’une opération expérimentale du col de l’utérus.
En octobre 2014, on lui détecte des cellules cancéreuses au col de l’utérus de stade 2. « Les médecins ont tenté de les brûler, mais ça n’avait pas fonctionné à ce moment-là. J’ai alors été transférée à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont quelques mois plus tard où on m’a dit qu’il fallait tout enlever », se souvient Mme Deschamps.
Âgée alors de 32 ans et maman d’un garçon de quatre ans, elle voulait absolument avoir un autre enfant. Elle a été envoyée à l’Hôtel-Dieu à Québec en janvier 2001 pour tenter une opération expérimentale qui consistait à enlever le centre du col de l’utérus où se trouvaient les cellules cancéreuses et de recoudre les deux extrémités ensemble et souhaiter qu’elle puisse avoir un autre enfant.
C’est finalement en décembre 2002 que le miracle s’est produit et Caroline Deschamps est tombée enceinte. La petite, prévue pour le 3 septembre 2003, est née le 27 août par césarienne.
« On m’a dit que c’était le premier bébé au Québec à naître après ce genre d’opération. J’imagine qu’il y en a eu d’autres depuis, mais je suis très fière d’avoir insisté pour ne pas qu’on m’enlève tout et me permettre d’avoir ma fille », a ajouté Mme Deschamps.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août