Saison 2020-2021 annulée au hockey mineur de Saint-Jérôme

Par Luc Robert
Saison 2020-2021 annulée au hockey mineur de Saint-Jérôme
Les sommes consacrées à l’inscription de la dernière saison pourraient servir à celle de 2021-2022 des Lions. (Photo : Juana Laurin)

Programme récréatif envisagé

La Fédération des clubs de hockey mineur de Saint-Jérôme a procédé à l’annulation de sa saison 2020-2021, jeudi soir dernier, au cours d’une réunion spéciale tenue via la plate-forme Zoom.

Plusieurs parents se doutaient bien de la suite des choses, après la récente annonce de la ministre déléguée à l’éducation, Isabelle Charest, à l’effet que les matchs ne seraient pas de nouveau permis, même à compter du 26 mars prochain.

« On y a cru (à la réouverture). Il y a eu une lueur d’espoir de temps en temps. Mais avec les dernières annonces, ça devenait inévitable. On a tenu 10 réunions du c.-a. dans une seule saison. Disons que la mise en place du couvre-feu a été un solide coup dans nos reins. Il n’aurait pas été équitable et viable de devoir tirer au sort quels jeunes auraient pu jouer sur la glace ou non », a expliqué le vice-président administratif de la FCHMSJ, M. Martin Labrosse.

Celui qui occupe aussi le poste de président par intérim a expliqué que 540 joueurs étaient toujours membres en règle de la FCHMSJ (sur 840), un excellent nombre dans les circonstances de la pandémie.

« Ceux qui voudront demander un remboursement (de la saison 20-21) pourront présenter une demande jusqu’au 15 avril. Sinon, cette somme (290 $) pourra servir à défrayer la campagne 2021-2022. Il faudra toutefois refaire à nouveau le processus d’inscription sur internet pour 2021-2022 », a détaillé M. Steve Charrette, trésorier de l’organisme.

« La fédération a par ailleurs assumé la portion financière que Hockey Québec a demandée, entre autres pour les assurances, malgré le peu de hockey que nos jeunes ont pu avoir. On parle d’environ 20 $ pour les joueurs intercités et 10 $ pour les joueurs locaux. D’autres villes ont demandé jusqu’à 90 $ », a repris M. Labrosse.

Projet récréatif

Dans un autre ordre d’idées, la FCHMSJ a lancé un sondage auprès de ses membres, au sujet de la création éventuelle d’un projet de hockey récréatif.

« Les parties auraient lieu un soir fixe, en semaine, entre des équipes des Lions, contre d’autres clubs des Lions. On formerait un minimum de trois équipes, un maximum de quatre. On parle de formations équilibrées. Le circuit commencerait (à jouer) à la mi-septembre, pour des joueurs des rangs atomes à midgets », a expliqué M. Yan Houari, v.-p. hockey (prénovice, novice et atome) à la fédération.

« Il s’agirait d’un circuit qui évolue de septembre à mars, sans tenir d’entraînement. On parle d’une offre supplémentaire aux catégories existantes », a renchéri M. Patrick Théorêt, v.-p. hockey (pee-wee, bantam et midget).

« La formule est à travailler, donc nous voulons tâter le pouls des membres. Ce sera un genre de ligue de garage, mais pour les jeunes. En ces temps incertains, on peut offrir à nos jeunes plus que ce que propose Hockey-Québec. On veut aussi éliminer les distances, pour ceux et celles qui préfèrent évoluer localement dans le récréatif », a avisé Martin Labrosse.

La fédération entend par ailleurs restructurer le volet des entraînements dirigés, mis en place depuis trois saisons. De plus, des cartables d’enseignements seront produits localement pour aider les entraîneurs bénévoles, par M. Benoît Bohémier. Enfin, certaines pratiques pourraient passer d’une durée de 50 minutes à 1h20 dans l’intercité, a souligné le v-.p. de ce niveau, M. Marc Poutugais.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments