40e tournoi Atome : Visite d’ex-présidents

par Luc Robert
40e tournoi Atome : Visite d’ex-présidents
Les Lions A1 de Saint-Jérôme ont triomphé en finale, 2 à 1, sur Blainville. Anthony Boisclair-Allaire et William Legault ont marqué. Photo : le président d’honneur, Marc St-Pierre, Tomi (40 ans) et le président Giovanni Allocca.

C’est en grande pompe qu’a été célébré le 40e anniversaire du tournoi provincial Atome de Saint-Jérôme, lors de l’ouverture du vendredi 31 janvier, alors qu’une vingtaine d’ex-présidents sont venus inaugurer la compétition.

L’édition 2020 a été soulignée à l’aide d’effets spéciaux qui ont ravi jeunes et moins jeunes.

«Plusieurs éditions ont marqué l’histoire et nous avons tenu à rendre hommage aux ex-présidents et aux jeunes, en effectuant les présentations via des sons et lumières, des feux d’artifice et la projection des joueurs sur le mur, grâce au projecteur», a décrit M. Giovanni Allocca, président de l’édition 2020.

Tradition

Les activités et parties se sont déroulées au Centre Sportif Saint-Antoine, tout comme aux débuts de cette compétition renommée.

«C’est une tradition de tenir le tournoi dans le secteur Saint-Antoine, bien que nous ne possédons pas le plus gros aréna. On trouve les lieux plus intimes et l’atmosphère est familiale», a-t-il ajouté.

Continuité

Alors qu’un bon nombre de tournois comptent toujours sur les mêmes organisateurs, le tournoi atome de Saint-Antoine a su se renouveler.

«C’est certain que les bénévoles se font plus rares en 2020. Nous sommes choyés de pouvoir compter sur deux jeunes directrices de 19 ou 20 ans. Cela nous permet d’offrir une continuité et une stabilité au tournoi. J’en suis à ma dixième année d’implication, mais plusieurs sont là depuis les débuts, comme André Riopel, notre v-p publicité (programme souvenir) pour lequel il s’agit d’une 36e année dans l’organisation».

«C’est une implication qui commence six mois plus tôt, avec la tenue du tournoi de golf. Il y a ensuite les inscriptions et les cadeaux offerts aux joueurs à préparer. Je mets au minimum, comme nos amis du conseil d’administration, plus de 25 heures par semaine dans l’aventure. Lorsque le tournoi arrive, c’est pour nous le moment de voir les visages des
jeunes participants».

Bien connu

Un visage revient constamment dans l’entourage de la compétition. Que ce soit à titre d’arbitre ou de bénévole, le Jérômien Marc Saint-Pierre, président d’honneur du 40e tournoi, se fait un plaisir de donner au suivant.

«Je complète la boucle avec ma 25e année d’aide au tournoi atome. J’en suis à ma 40e année d’arbitrage et de bénévolat, ainsi qu’à ma 30e année à travailler dans le domaine sportif. Le tournoi atome occupe une place spéciale dans mon cœur, ayant été le président de l’édition de 2012. J’adore voir les jeunes repartir emballés et désireux de vouloir revenir l’année suivante. Au niveau atome, nous possédons un des trois plus beaux tournois au Québec».

Celui qui a été aussi reconnu comme joueur et arbitre de balle adore la camara-derie entre les bénévoles.

«Notre expérience nous permet de gérer les imprévus. Partager des moments uniques avec les jeunes et les autres bénévoles me donne le goût de revenir. En 2012, on était tellement heureux que les bénévoles sont partis ensemble dans le Sud. La gang de Tomi (mascotte), c’est un grand party».

Marc Saint-Pierre a suivi les traces sportives du grand-père Marcel, ainsi que de son père Guy, tant sur les patinoires que les terrains de baseball des Laurentides.

Les finales seront présentées le dimanche 9 février.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de