Saint-Jérôme : Le chantier du jardin des arts est débuté

Photo de France Poirier
Par France Poirier
Saint-Jérôme : Le chantier du jardin des arts est débuté
François Poirier, Benoit Delage, Janice Bélair-Rolland, le maire Stéphane Maher, Chantale Lambert, Sophie St-Gelais, Mylène Laframboise et Érik Bak (Photo : courtoisie)

L’aménagement du Jardin des arts est commencé au centre-ville de Saint-Jérôme depuis la fin du mois d’octobre. Les travaux de la phase un, entre les rues de Martigny et Castonguay, devraient s’échelonner jusqu’à l’été 2020.

 

« Cette réalisation s’inscrit dans le cadre des transformations majeures prévues dans le plan stratégique Destination 2020. Celui-ci consolidera le centre-ville comme pôle d’attraction régional et comme milieu d’attachement local en matière de culture, de savoir et de milieu de vie », mentionne Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme.

Le projet du jardin des arts aidera à la lutte aux îlots de chaleur et permettra un accès à la rivière du Nord et une intégration contemporaine de l’art public au paysage urbain. Une promenade riveraine sera aménagée avec une série d’espaces et de haltes pour permettre aux citoyens de profiter du milieu naturel. Une attention particulière accordée à l’accessibilité universelle, le Jardin des arts deviendra un emblème du centre-ville et un atout récréotouristique incontournable. Un éclairage optimisé et la pratique de l’agriculture urbaine seront aussi des particularités attrayantes de ce site d’envergure.

Le futur site deviendra un élément majeur du Quartier des arts et du savoir. Il offrira aux citoyens de nouvelles aires de détente conviviales au centre-ville, tout en leur permettant de renouer avec la rivière, le plus important patrimoine naturel de la ville.

Les divers aménagements, situés sur les rues Labelle et Castonguay, comprendront des végétaux indigènes, une installation artistique et du mobilier urbain.

« En matière de revitalisation de l’ancienne promenade, c’est un concept moderne et hors du commun. Je tiens à souligner le travail exceptionnel du Service de l’urbanisme et du développement durable qui a piloté le dossier en collaboration avec le Service de l’ingénierie », déclare Benoit Delage, conseiller municipal du district 6.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de