Saint-Hippolyte honore Maxime Gingras

Saint-Hippolyte honore Maxime Gingras

Le skieur acrobatique Maxime Gingras aura désormais son nom bien gravé dans le paysage hippolytois, puisque la Ville de Saint-Hippolyte a procédé à l’inauguration officielle du Pavillon Maxime-Gingras, au parc Connelly, samedi.

« Maxime est le premier jeune de Saint-Hippolyte à participer aux olympiques. Il représente la persévérance. Ça lui a pris beaucoup de travail pour se rendre là et nous sommes fiers de lui, » souligne le maire, Bruno Laroche.

Pour sa part, le membre de l’équipe canadienne de ski aux Jeux olympiques de Vancouver 2010 a tenu à remercier sa municipalité: « C’est touchant. Ils m’ont amené à un conseil de Ville pour m’annoncer la nouvelle sur place. J’étais très surpris. Tout ce qui est sport à Saint-Hippolyte se passe pas mal ici, au parc Connelly. La Ville et Bruno ont toujours été présents pour moi et je veux les remercier de leur appui, » témoigne Maxime Gingras.

« C’est un peu pour revaloriser le sentiment d’appartenance et des gens de chez nous et pour souligner nos gens qui marquent la communauté. C’est important de le faire, » d’ajouter le conseiller Philippe Roy.

L’inauguration était précédée de la 13e édition de la partie de hockey amicale entre les bénévoles du Club Récréatif du lac Connelly et les élus et les employés de la Municipalité. « On l’a seulement gagné une fois en 13 ans, l’année où Martin Lapointe, ancien joueur de la LNH, a joué pour nous, » indique à la blague M. Laroche.

 

Faits saillants de la carrière de Maxime Gingras

2003 – Champion canadien junior en parallèle

2007 – Championnats du monde en Italie, 8e en simple et 8e en parallèle

2007 – Champion canadien en simple

2009 – Championnats du Monde au Japon 5e en simple

2010 – Jeux olympiques de Vancouver, 6e en qualification et 11e à la finale

2010 – Champion Canadien en parallèle

2007 – 4 Podiums en Coupe du monde

2010 – termine sa carrière 6e au classement de la Coupe du Monde.

Suivez-nous et commentez cette nouvelle sur Facebook et Twitter

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments