Rien n'arrête la Ligue LVPT!

Ils ont fait appel à huit réservistes, mais les activités de la Ligue de hockey LVPT n’ont jamais cessé au cours de la récente période des Fêtes. «Disons que nous avons été favorisés par le fait que Noël et le jour de l’An ont eu lieu des mardis. Nos activités étant concentrées le vendredi soir, nous avons pu disputer nos joutes sans être inquiets. Toutefois, plusieurs gars étaient en Floride ou dans les Caraïbes pour cette période, de sorte que nos remplaçants ont été pas mal sollicités», a souligné Mario Pilon, co-directeur du circuit LVPT, en compagnie d’Alain Aubin.

Du sang neuf a aussi permis de limiter les dégâts, mais il a aussi forcé les «vieilles jambes» à prendre des bouchées doubles. «Parmi les huit remplaçants, le fils de Mario Dagenais, âgé dans le début de la vingtaine, était pas mal trop fort. Il était difficile pour nous autres de neutraliser le jeune. Nous avons perdu 6-3 et il a participé à la majorité des filets de l’autre club. Il sort tout juste du jr AA».

Réveil des Rouges

Pour le premier rendez-vous de 2008, le redoux extérieur a aussi été l’occasion de voir les Rouges «décongeler», eux qui ont disposé des Bleus 4 À 3. «Pour une fois, on a gagné! Le but de la victoire est revenu à Richard Soucy, qui a brisé une égalité de 3-3 avec 2 minutes à faire. Pour un défenseur, son tir des poignets est encore très puissant, ou serait-ce le gardien Marc Charbonneau qui a une «mitaine tournante»? Il y a aussi lieu de se questionner sur les poignets de Richard Nadon, qui semble échapper toutes les passes de Soucy… Il faudra sans doute installer un «aimant» à son hockey, ou encore lui installer une palette de gardien», a-t-il suggéré en ricanant.

Les grand absents

Parmi les grands bronzés et blessés des dernières semaines, notons les noms suivants: «Glenn Skoda et Jean-Pierre Parent vont finir par apparaître avec leur «coup de soleil». Gilles Allard et Alain Poirier sont toujours blessés au dos. On va devoir acheter des sacs magiques, sans farce, ce n’est pas plaisant les douleurs au dos. Au moins, avec le nombre de parties

qu’ils disputent, les substituts vont finir par payer entièrement les sandwichs du party de fin d’année du 19 avril, avec leurs cotisations!», a ironisé M. Pilon.

Parmi les vétérans de longue date, Gilles Labrosse serait sur le point de revenir au jeu, grâce à de l’eau bénite appliquée à sa cheville endolorie. Enfin, soulignons la retraite bien méritée d’Henri Chartrand, dont la présence manque à ses anciens collègues.

Ligue des 40

Dans la Ligue des 40, le jeudi 10 janvier dernier, les Rouges ont gagné la partie et égalisé la série. Cette joute a été chaudement disputée, devant une foule record de trois spectateurs (les employés de la ville?).

Pour les Rouges Michel Mongrain, Normand Brière, Roger Lachance, Jacky «le géant» Melançon et André «Karaoke» Riopel ont été les meilleurs avec 7 points produits. Le gardien de but Guy «t’es mon idole» Trudel a été sacré joueur du match. Il apparaîtra en entrevue à la télé nationale de Sainte-Anne-des-Plaines, jeudi prochain à 21h, au canal des fraises.

Pour les Blancs: Gilles Beauchamp, Pierre Lapierre, Claude Boucher, Daniel «Flyers» Brière et Daniel Bélanger ont pour leur part produit 6 points. Sylvain «potion magique» Léonard a connu un bon match classement des gardiens.

Parmi les beaux moments de la soirée, notons le lancer de punition de Daniel «TGV» Cloutier, qui s’est élancé à 60 km/h vers le filet adverse, mais qui a été incapable de tirer convenablement. Les patins sont-ils trop vites pour les mains? (Est-il proche parent de Russ Courtnall???). Michel Mongrain, lui est enfin sorti de la léthargie, qui durait depuis septembre.La raison: il a frappé le train en première période et il a marqué trois buts ensuite. Roger Lachance, dont nous ignorons toujours la langue maternelle, a souligné que suite au redoux des derniers jours, des «Wézos» étaient arrivés chez lui. Roger une «irondel» ne fait pas le «printant» (sic). (Vive les playoffs, a ajouté le linguiste Piton Ruel).

Parmi les absents: Robert Rowan, parti améliorer son tour de taille, Sylvain Lavergne, parti vider son compte de banque et augmenter sa «Faster card», Normand Piché, retenu par un souper gastronomique, «Lucky one & chips Humpty Dumpty» en primes. Les remplaçants furent donc Claude Boucher, Paul Mongrain, Yvon Bastien et Jacky Melançon.

Ligue interplanétaire

Dans la Ligue interplanétaire, le 10 janvier dernier, victoire du Recyclage Autos Saint-Lazare 7-4, sur le toilettage le Cabotin.

Pour les gagnants, Luc Gemme (3b), Daniel Côté (2b, 1a), Pierre Provost (1b, 2a) et Michel François (1b) ont secoué les cordages. Patrick Légaré a obtenu 3 aides. La riposte du Cabotin est venue de Steve Brissette (1b, 1a), Patrick Léveillé (1b, 1a), David Piché (1b) et Patrick Laroche (1b). Danny Witthom a préparé deux buts.

Dans le deuxième duel, le Pub Elle et Lui a eu raison du Centre de gardien de but La Puck, 9 à 1. Seul Benoît Cholette a évité le jeu blanc pour ces derniers. Les réussites des gagnants ont été l’oeuvre de François Garry (1b, 4a), Olivier Nadeau (3b, 1a), Ghyslain Juteau (2b, 1a), Michel Denommée (1b, 2a), David Denommée (1b, 2a) et Jean-charles Boivin (1b, 1a). Jeff Arditti a amassé 3 aides.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de