Rhéal Fortin sera à nouveau candidat pour le Bloc Québécois

Photo de Journal Le Nord
Par Journal Le Nord
Rhéal Fortin sera à nouveau candidat pour le Bloc Québécois
Gilles Duceppe, Monique Guay, Rhéal Fortin et Daniel Paillé (Photo : Courtoisie)

Investiture dans Rivière-du-Nord

Le député sortant Rhéal Fortin a été reconduit comme candidat du Bloc Québécois aux élections d’octobre prochain en présence des ex-chefs du parti Gilles Duceppe et Daniel Paillé au Cabaret-spectacle Le Purple. Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, a salué le choix des militantes et des militants.

 

« Rhéal Fortin est un des piliers du Bloc Québécois en tant qu’ancien chef par intérim. Rivière-du-Nord a besoin d’un député de la trempe de Rhéal pour faire face à un gouvernement canadien qui sert mal notre économie régionale. Nous avons besoin de lui pour défendre nos choix de société et nos valeurs dans un Parlement où tous les partis sont contre le principe même de laïcité de l’État au Québec et s’opposent à toute nouvelle mesure pour la protection du français comme langue commune. L’idée d’indépendance est cruciale pour le Québec, mais en attendant son avènement, Rhéal est emblématique de ce qu’on peut réaliser pour les intérêts du Québec », a déclaré M. Blanchet.

Parcours

Rhéal Fortin a été élu député de Rivière-du-Nord en 2015. L’avocat de profession a été chef intérimaire du Bloc Québécois de 2015 à 2017 en plus d’être porte-parole du parti en matière de justice et d’affaires intergouvernementales. L’ex-bâtonnier du Barreau de Laurentides-Lanaudière s’est notamment investi dans la lutte au proxénétisme et à la traite de personnes, particulièrement des femmes mineures.

Il a déposé le projet de loi C-349 visant à empêcher les membres d’organisations criminelles d’afficher leurs couleurs publiquement ainsi que le projet de loi C-334 visant la protection des sources journalistiques.

M. Fortin a également milité pour le retour du financement public des partis politiques selon le vote reçu, comme c’est le cas au Québec, afin d’éliminer toute apparence de lien entre l’argent et la prise de décision. Militant indépendantiste de longue date, M. Fortin a longtemps occupé le poste de président local du Bloc Québécois et a été membre fondateur du Mouvement Québec français Laurentides.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de