Elle le retrouve dans un boisé face contre terre

Elle le retrouve dans un boisé face contre terre

La sergente Sylvie Arcand avec M. Trudel et sa conjointe Mme Marcoux.

Crédit photo : Courtoisie Sûreté du Québec

Saint-Hippolyte

Une sergente de la Sûreté du Québec est venue en aide à un voisin en détresse qui avait chuté dans un boisé de Saint-Hippolyte.

En effet, le 25 mai dernier, alors qu’elle rentrait chez elle, la sergente Sylvie Arcand a vu que sa voisine était à l’extérieur sur son perron et semblait inquiète. MmeArcand a demandé à la policière de porter attention parce qu’elle avait cru entendre une voix provenant du boisé où quelqu’un semblait en détresse.

La sergente Arcand a alors remarqué qu’une voix faible appelait à l’aide. Immédiatement, elle est entrée dans le bois en s’adressant à la personne en détresse pour mieux la localiser et la rassurer.

Au bout de quelques minutes, elle est parvenue à repérer un homme âgé qui se trouvait au sol face contre terre. Elle a tout de suite reconnu son voisin de 82 ans, blessé au visage et au bras.

Il avait peine à respirer et ne pouvait plus se relever de la fâcheuse position dans laquelle il se trouvait depuis une trentaine de minutes.

La sergente Arcand a porté secours à M.Trudel et l’a raccompagné jusque chez lui où il fut pris en charge par sa conjointe et les ambulanciers qui l’ont transporté au centre hospitalier.

Pour M. Trudel et sa conjointe, il est clair que sans l’intervention de la sergente Arcand, la situation aurait été beaucoup plus dramatique.

«Sylvie m’a sauvé la vie. Si elle n’avait pas été là, je ne serais probablement pas en vie aujourd’hui», a déclaré l’homme.