Rétrospective 2018

Rétrospective 2018

Janvier

Photo : Archives

Ski de fond : Cendrine Browne qualifiée pour les Jeux

La qualification pour Pyeongchang 2018 de la fondeuse Cendrine Browne était attendue au 10 km de style classique. Mettant toutes les chances de son côté, la Prévostoise a finalement obtenu son billet pour les Olympiques d’hiver en surprenant la concurrence au sprint de 1,35 km au Mont Sainte-Anne.

Photo : Archives

Saint-Jérôme : Pas de cannabis dans les lieux publics

Le maire de Saint-Jérôme annonçait que la Ville souhaitait interdire la consommation de cannabis dans les lieux publics à l’intérieur de son territoire. Saint-Jérôme devenait l’une des premières villes du Québec à se prononcer en ce sens. Un projet de règlement serait voté avant la légalisation.

Photo : Archives

Inauguration du TGV ; Une soirée forte en émotions

Le 18 janvier fut la soirée d’inauguration officielle du Théâtre Gilles-Vigneault en présence de Gilles Vigneault et d’un parterre de dignitaires, d’abonnés, d’invités spéciaux et des médias. Le député Marc Bourcier a profité de cette soirée pour remettre à Gaétane Léveillé la médaille de la l‘Assemblée nationale pour ses trente ans consacrés au développement culturel de sa région.

Photo : Archives

À 16 ans : Elizabeth Hosking sera aux Jeux

Il y a un an, la jeune planchiste du programme de sport-études de la Polyvalente Saint-Jérôme visait les Olympiques d’hiver de Pékin 2022. Grâce à sa progression sur neige, ses entraineurs Brian Smith et Catherine Parent de l’Académie des Sommets sportifs ont décidé de la faire participer à plus de compétitions internationales et à 16 ans elle devenait la cadette de l’équipe canadienne.

Février

Photo : Archives

BIPA : Plus de 1 M$ récupérés par Jacques Duchesneau

L’inspecteur général du Bureau de l’intégrité professionnelle et administrative (BIPA), Jacques Duchesneau, faisait le bilan des premiers mois d’opération et soulignait que son équipe avait récupéré plus de 1 M$ qui avaient été volés à la Ville de Saint-Jérôme.

Photo : Archives

Saint-Colomban : Deux écoles seront rénovées

Plus de 1,3 M$ d’investissements était annoncé par le député d’Argenteuil, Yves St-Denis pour la rénovation de deux écoles primaires de Saint-Colomban pour assurer leur maintien en bon état et leur réhabilitation. L’école L’Orée-des-Bois recevait 600 000$ pour trois projets, alors que l’école Des Hautbois obtenait une enveloppe de 750 000$ pour cinq projets.

Mars

Photo : Archives

Bloc Québécois : Rhéal Fortin se retire du caucus

Le député de Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin et six autres confrères quittaient le caucus du Bloc québécois pour devenir des députés indépendants et se dissocier de la cheffe Martine Ouellet. « Nous sommes tous indépendants, mais nous souhaitons par-dessus tout défendre les intérêts du Québec, alors que Martine Ouellet ne veut pas parler d’indépendance ».

Photo : Archives

Saint-Jérôme : Nathalie Lasalle quitte le parti du maire

La conseillère du district 12, Nathalie Lasalle choisissait la Journée de la Femme, le 8 mars, pour annoncer qu’ elle allait siéger comme indépendante au conseil de ville de Saint-Jérôme. Elle n’a pas accepté que le maire se serve de la cause des femmes pour obtenir la parité au conseil au détriment de deux hommes de qualité. André Marion et Mario Fauteux avaient été mis de côté pour les élections de l’automne pour être remplacés par deux femmes.

Avril

Photo : Archives

Société d’histoire  : Séraphin veut sauver les archives

L’auteur de la série télévisée Les pays d’en haut, Gilles Desjardins, était interpellé par le cri du cœur de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord (SHRN) qui était menacée de fermer faute de subvention. On sait que cet organisme d’archives privées agréé est basé à Saint-Jérôme où l’histoire de la série se déroule. L’acteur Vincent Leclerc était aussi présent pour réclamer des mesures concrètes pour assurer la pérennité de l’organisme.

Photo : Archives

Natation collégiale : Les Cheminots couronnés monarques provinciaux

Les nageurs des Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme réussissaient un exploit peu commun à Thetford Mines en remportant la bannière provinciale des championnats collégiaux de natation au classement combiné. Les Cheminots prenaient le 1er rang chez les dames, ainsi que le 4e échelon chez les hommes donnant 1200 points au cumulatif pour le premier rang.

Mai

Photo : Archives

Code noir : Confinement barricadé à l’école Horizon-Soleil

À la suite d’une alerte signalant un code noir (confinement barricadé) à l’école Horizon-Soleil, une vaste opération policière était déployée. Des dizaines de voitures de police s’étaient rendues sur place. Les policiers avaient effectué un vaste périmètre de sécurité le temps de s’assurer qu’il n’y avait aucune menace à l’intérieur. Personne n’a été en danger. La cause retenue de cette fausse alarme était une défectuosité du système de téléphonie.

Photo : Archives

Saint-Colomban : Inauguration de l’école du Triolet

La Commission scolaire Rivière-du-Nord inaugurait la nouvelle école primaire ouverte depuis le début de l’année scolaire. Celle-ci peut accueillir 550 écoliers répartis dans trois locaux pour les enfants du préscolaire et 18 locaux pour ceux du primaire. Baptisée école du Triolet parce que ça évoque la collaboration entre l’école, la famille et la communauté, trois facteurs qui favorisent la réussite éducative. Jean-Pierre Joubert président de la CSRDN, Guylaine Desroches directrice de la CSRDN, Yves St-Denis député d’Argenteuil, Katia Gervais directrice de l’école et Lisette Lemieux artiste sculptrice.

Juin

Photo : Archives

Pétition record  : Combat pour la vitamine C de Nathalie Prud’homme

C’est une pétition de 67 000 noms qui était déposée à l’Assemblée nationale par le député Marc Bourcier pour que les injections de vitamine C à haute dose soient légalisées par le ministère. C’était un combat naturel que menait Nathalie Prud’homme puisque ces injections qu’elle recevait en Ontario avant de les obtenir au Québec l’aide à tolérer ses traitements de chimiothérapie.

Photo : Archives

Conseillère indépendante : Johanne Dicaire quitte l’équipe Maher

La conseillère Johanne Dicaire annonçait qu’elle allait siéger comme indépendante tout comme sa consœur Nathalie Lasalle. Elle soulignait ne plus cautionner certaines décisions et certains gestes du maire et de son équipe qui la rendaient inconfortable depuis l’élection de novembre 2017. Elle disait subir de l’intimidation, du contrôle et avoir été témoin de magouilles, de paranoïa et d’abus de pouvoir. Elle soulignait que cette ambiance de travail était nocive.

Photo : Archives

Modernisation de l’hôpital régional  : Les médecins demandaient l’appui de la population

Présidée par le docteur Marc Belliveau, l’Association des médecins professionnels pour l’avancement de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme (AMPAHRSJ) faisait une sortie publique pour que la population des Laurentides demande au gouvernement d’agir rapidement concernant un projet d’agrandissement. L’ensemble des 300 médecins de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme s’est regroupé afin de créer l’AMPAHRSJ en avril 2017. Un projet d’agrandissement de 440 M$ avait été déposé au gouvernement à la fin de 2017.

Juillet

Photo : Archives

Commission scolaire Rivière-du-Nord  : Le taux de taxation baissera de 66 %

On annonçait qu’en 2018-2019, le taux de taxation scolaire serait fixé à 0,1054 $ du 100 $ d’évaluation, soit une baisse de 66 % par rapport à l’année précédente. La taxe scolaire ne représentera que 5,82 % du budget global. Les revenus tirés de cette dernière serviront à défrayer les coûts relatifs au fonctionnement et aux services administratifs des établissements, au transport scolaire, à l’entretien des biens meubles et immeubles, à la consommation énergétique et aux services aux élèves, dont les services en adaptation scolaire. Elle disposerait de revenus totalisant 328 603 409 $ alors que les dépenses devraient s’élever à 332 441 940 $. Le budget devait être composé principalement de la subvention de fonctionnement accordée par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

Photo : Archives

Parc Multisports  : Inauguration des jeux d’eau

Quelques centaines de personnes participaient à l’inauguration officielle du parc Multisports. Situé au bout de la rue Filion, près de l’Aréna régional de la Rivière-du-Nord, des terrains synthétiques et du parc-nature du lac Jérôme, le nouveau parc se veut désormais la pièce maîtresse du Quartier de sports à Saint-Jérôme. Défis sportifs animés par le Centre d’activité physique de la Rivière-du-Nord, animation, camion de crème glacée, clown, ballons et tattoo airbrush ; voilà ce qui attendaient les jeunes et moins jeunes qui s’étaient déplacés pour cet événement gratuit. La Ville remettait également des surprises aux 300 premiers participants.

Août

Photo : Archives

Investissements majeurs  : Des serres dédiées aux tomates bio

Le président de SAGAMI / SAVOURA / SAVOURA BIO, Stéphane Roy, annonçait un investissement de 32 M$ sur son site de Saint-Janvier à Mirabel, pour la construction d’un complexe de serres sur une superficie de 6,1 hectares. Celui-ci devait être strictement dédié à la culture de tomates biologiques pour approvisionner les réseaux de distribution du Québec et nord-américain. La production de tomates biologiques devait commencer dès l’automne ce qui représentera la première phase d’un investissement de plus de 125 M$ sur cinq ans sur ce site. Cet ajout propulserait la superficie de production du groupe à plus de 32 hectares, dont plus de 11 hectares en culture biologique. SAGAMI / SAVOURA / SAVOURA BIO deviendra ainsi un leader nord-américain au sein de son industrie.

Photo : Archives

Projet de modernisation de l’hôpital  : Une nouvelle chaudement applaudie

Attendue depuis longtemps par la direction du Centre intégré de santé et des services sociaux des Laurentides, par les médecins et le personnel, l’annonce du projet de modernisation de l’hôpital régional de Saint-Jérôme par le ministre Gaétan Barrette a été chaudement applaudie. En effet, le ministre de la Santé et des Services sociaux, accompagné de la ministre responsable de la région des Laurentides Christine St-Pierre et du président-directeur général adjoint Yves St-Onge, annonçait que le projet de 440 M$ déposé en décembre 2017 par le CISSS obtenait 200 M$ pour sondémarrage. De plus, le ministre indiquait qu’il s’agissait d’un point de non-retour. « Il fallait s’assurer de la base pour développer l’hôpital. Il est certain qu’il y aura une nouvelle phase, mais on doit commencer par une mise en place », soulignait le ministre. Il ajoutait que son annonce contenait les éléments autorisés dans le Plan Québécois des Infrastructures (PQI).

Photo : Archives

Baseball féminin  : De l’or pour terminer une belle carrière

La Jérômienne Catherine Labelle réalisait son dernier tour de piste avec éloquence, en aidant ses coéquipières à remporter la médaille d’or au championnat canadien (U21) de baseball féminin, disputé à Stonewall au Manitoba. Labelle avait «bouclé la boucle» avec la formation féminine senior du Québec, en disposant des joueuses de l’Ontario, 9 à 1. Ces dernières étaient les championnes nationales défendantes de 2017. Les filles du Québec ont été sacrées championnes canadiennes pour la deuxième fois en trois ans. Au cours du tournoi national, Catherine Labelle était choisie joueuse de la partie. Lors d’une rencontre préliminaire face à la Nouvelle-Écosse, remportée par un écart de 10 points. À titre de premier frappeur, Labelle a obtenu 3 coups sûrs en 5 présences, en plus de récolter deux buts sur balles.

Photo : Archives

Cimetière de la paroisse Saint-Jérôme  : Fini les coûts d’entretien à perpétuité !

Les familles qui ont un droit de concession sur un lot au cimetière de Saint-Jérôme ont reçu une lettre les avisant qu’ils devraient payer des coûts d’entretien ou payer un montant supplémentaire lors des prochaines inhumations, selon leur choix. Les coûts demandés seraient de 650 $ pour dix ans ou 550 $ pour les ententes qui seraient prises avant le 31 octobre 2018. Pour ceux qui désiraient maintenir les ententes à perpétuité ( 99 ans ), ils devront payer un montant supplémentaire lors d’inhumation. On parlait de 50 $ de plus que le coût de l’inhumation qui est de 740 $ pour un cercueil et de 440 $ pour une urne. Dans les gros centres, il en coûte plus de 2000 $ pour une inhumation de fin de semaine », soulignait Caroline Forget, coordonnatrice du Cimetière de Saint-Jérôme.

Septembre

Photo : Archives

Médecin de rue : Dr Robert éclabousse le système

En écrivant son livre « Médecin de rue » le docteur Jean Robert relate son travail auprès des gens de la rue et dénonce l’indifférence de la société à l’égard des personnes démunies et souffrantes. Au printemps de 1976, on lui propose de mettre en place le Département de santé communautaire de l’Hôpital Saint-Luc qu’il a dirigé pendant 20 ans à titre de microbiologiste. Il allait rencontrer les filles de la rue et les itinérants pour les soigner. Les coupes du réseau de santé communautaire ont finalement mené à la fermeture de son département. Dr Robert déplaçait son activité communautaire au sein de l’organisme Centre Sida Amitié de Saint-Jérôme.  Dr Jean Robert qui a maintenant 80 ans continue son travail de terrain par l’entremise de la clinique du Centre Sida amitié qu’il a mise en place à Saint-Jérôme.

Photo : Archives

Une rencontre électorale des candidats

Organisée en collaboration avec les médias régionaux et la Chambre de commerce et d’industrie du Saint-Jérôme métropolitain, la rencontre électorale réunissait près de 200 personnes. En effet, le 19 septembre dernier, les candidats des comtés de Prévost et de Saint-Jérôme représentant les partis Libéral, Québécois, Coalition Avenir Québec et Québec solidaire étaient réunis sur la scène de l’auditorium du Cégep de Saint-Jérôme pour faire valoir leur point de vue sur différents thèmes. Jumelés par parti, les candidats devaient répondre à deux questions en santé, en éducation, en transports, en économie et en environnement. Entre eux, ils choisissaient celui des deux qui devait répondre à la question au nom du parti. Chaque parti avait deux minutes chronométrées pour défendre son point. L’animation était confiée à Ghislain Plourde, journaliste à CIME FM.

Octobre

Photo : Archives

Jardin des arts : Saint-Jérôme dévoile l’œuvre

Le 28 septembre dernier, la Ville de Saint-Jérôme dévoilait l’œuvre d’art urbain qui surplombe le Jardin des arts au centre-ville de la capitale régionale. Jusqu’ à l’été 2019, le Quartier des arts et du savoir, précisément à l’intersection des rues Castonguay et Labelle, aura une tout autre allure. Créée par l’artiste de rue jérômien Rouks One et l’organisme montréalais KOLAB, l’œuvre a été réalisée en huit jours. L’organisme KOLAB a pour mission de favoriser l’implication citoyenne à travers l’art urbain et de contribuer au développement professionnel des artistes émergents. Des conteneurs maritimes sont apparus et c’est sur ce fond que l’artiste réalisait sa création qui agrémentera cet espace dédié au futur Jardin des arts. L’artiste a mis huit journées pour créer son œuvre.

Photo : Archives

Le manque d’espace : Un enjeu qui préoccupait les écoles

Le débordement des écoles et les besoins croissants d’espace pour les élèves sont des éléments qui préoccupaient grandement le conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN). C’est une réalité sur laquelle les dirigeants étaient conscients qu’ils devront de pencher sur cette réalité au cours des prochaines années. La CSRDN continuera de travailler en étroite collaboration avec ses partenaires de premier plan qui sont, en premier lieu, le gouvernement, responsable de l’analyse et de l’octroi des projets de construction et d’agrandissement d’écoles, ensuite, l’ensemble des membres de son personnel, dont l’expertise reconnue est indéniable, et finalement, les membres de la communauté qui occupent une place importante dans la gouvernance de leur commission scolaire.

Photo : Archives

Youri Chassin député de Saint-Jérôme : « Les Laurentides a été délaissée longtemps »

Nouvellement élu dans la circonscription de Saint-Jérôme, le caquiste Youri Chassin soutenait que l’élection des dix candidats de la Coalition avenir Québec était une bonne chose pour la région. « Nous allons travailler ensemble pour faire avancer les dossiers régionaux. Nous avons un super caucus et les choses vont bouger. Saint-Jérôme a été trop longtemps dans l’opposition », confiait le député Chassin en entrevue. Pour lui, les dossiers urgentsà Saint-Jérôme dont l’hôpital régional qui doit être modernisé et trouver des solutions pour le temps d’attente. » Il est certain que ça ne se réalise pas du jour au lendemain, mais nous comptons trouver les bonnes façons de faire pour y arriver.

Novembre

Photo : Archives

Palmarès des écoles : « Saint-Stan » fait un bond au classement

L’école secondaire Saint-Stanislas de Saint-Jérôme s’est tellement améliorée au cours des dernières années qu’elle est passée de l’une des pires au palmarès des écoles pour devenir la meilleure école publique québécoise ouverte à tous. « Nous avons des attentes très élevées auprès de nos élèves et nos professeurs sont très investis », souligne le directeur de l’école, Jean-Pierre Tremblay. En effet, 75 % des enseignants de l’école secondaire Saint-Stanislas sont inscrits en formation continue soit l’enseignement efficace et la gestion des comportements efficace. La Commission scolaire de la Rivière-du-Nord qui a pris un virage et encourage les professeurs qui veulent suivre des formations. Le directeur souligne que les enseignants et la direction assurent un suivi et une rigueur après des élèves. « Il n’y a qu’une salle de professeurs et ceux-ci sont en contact. Lorsqu’il y a une situation, elle se règle rapidement, on travaille en équipe, on est comme une famille. D’ailleurs notre devise est Mon école, ma famille », ajoute M. Tremblay.

Photo : Archives

Football scolaire : Les Patriotes champions du Bol d’Or à l’arraché

Partis pour la gloire en première demie avec une avance de 18-0, les joueurs de l’école Saint-Stanislas ont trimé dur jusqu’à la dernière seconde pour finalement remporter la finale provinciale de football scolaire D1B, 25 à 20, sur les Scorpions d’Armand-Corbeil (Terrebonne). Les Patriotes avaient même porté leur avance à 25-0 au 3e quart, mais les Scorpions sont revenus avec 20 points sans réplique, au 4e quart, après… six ballons échappés par les Jérômiens. Pour le responsable du programme de football, Martin Faubert, ce premier titre provincial vaut une renommée à l’école Saint-Stanislas. « Notre victoire donnera de l’assurance à nos diplômés qui se présenteront aux camps collégiaux.

Décembre

Photo : Raynald Morand

Saint-Jérôme : La Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) signe pour 4 ans

Une entente pour couvrir le reste de la saison actuelle de hockey et trois autres années supplémentaires ont été ajoutées au bail signé par la formation semi-professionnelle « Pétrole et propane Bélanger », avec la Régie intermunicipale de l’aréna régional Rivière-du-Nord. La signature est survenue après les pourparlers entre les deux organismes. Rappelons que le 30 novembre, le journal Le Nord annonçait sur son site internet le déménagement des Blackjacks de Berlin à Saint-Jérôme, anciennement domiciliés au New Hampshire. Un groupe de six actionnaires, qui inclut notamment l’ancien gardien des Panthères jr AAA, Robin Bélanger, et l’ex-propriétaire des Huskies de Rouyn-Noranda, Sylvain Danis, s’est porté acquéreur des Blackjacks, de la LHAH.

Photo : Archives

Bacs bleus et bruns peinturés : Sainte-Sophie reprend ses bacs

Le conseil municipal décidait d’agir sur une situation qui perdurait depuis longtemps concernant les bacs bleus et les bruns peinturés par des citoyens pour les utiliser à d’autres fins que le recyclage ou le compostage. Les dirigeants ont décidé de faire ramasser tous les bacs qui ont été peinturés à des fins autres que leur mission, car le règlement 1013 stipule que l’occupant est responsable de conserver son bac dans un bon état et il est aussi responsable des dommages causés par la négligence ou par une mauvaise utilisation. Ceci n’inclut pas si l’entreprise qui les vident et les brisent. Dans le règlement, il est aussi écrit que l’occupant devra défrayer le coût de son remplacement et de plus il est passible d’une amende de 200$. « Le bac bleu et le bac brun sont payés par la Municipalité, donc par l’ensemble des contribuables, et fournis à toutes les résidences.