Quatre Cheminots nommés sur les équipes d’étoiles

Par Luc Robert
Quatre Cheminots nommés sur les équipes d’étoiles
Laurence Viens (Photo : Cégep de Saint-Jérôme)

Soccer collégial

Quatre étudiants-athlètes de soccer masculin et féminin des Cheminots de Saint-Jérôme ont été sélectionnés au sein des équipes d’étoiles du Réseau des sports étudiants du Québec (RSÉQ), au niveau collégial, pour la saison automnale 2019.

 

Au soccer masculin, Emmanuel Galipeau a été le meneur de la jeune ligne défensive des Cheminots. Avec une première touche de ballon de qualité, il est simple pour lui de bien relancer le jeu. Calme, l’étudiant en techniques de l’informatique est rassurant pour ses coéquipiers. Il est discipliné et respectueux des consignes de ses entraîneurs.

« On parle d’un défenseur central respon-sable sur le jeu. Il ne commet presque jamais d’erreur et son jeu est constant. Il a la capacité de garder son jeu simple et de prendre la bonne décision », a louangé l’entraîneur-chef du soccer masculin, Pascal Laliberté.

Galipeau peut aussi s’impliquer physiquement.

« Il est doté d’un bon gabarit et il l’utilise bien à son avantage, si nécessaire. Dans les limites de la légalité, il s’impose face à ses adversaires, ce qui lui permet de récupérer plusieurs ballons. Emmanuel ne cherche pas les projecteurs. Discret, il conserve son énergie et sa concentration pour remplir son rôle au maximum ».

Quant à lui, Charles Gagnon, un étudiant en science de la nature très discipliné, son niveau d’intensité est toujours maximal.
« Son énergie provoque régulièrement des chances à notre avantage. De plus, il est toujours à l’écoute des entraîneurs. C’est un attaquant/ailier agréable à diriger. Il est provient du campus de Mont-Tremblant. Charles connaît une seule façon de faire, c’est-à-dire à 100 % d’efforts. Tu ne peux pas jouer à ses côtés et te traîner les pieds. Il oblige ses coéquipiers à se dépasser ».

Gagnon provoque des chances, ce qui en fait un atout important.

« Sa vitesse, en une seule course, peut placer l’équipe adverse en déséquilibre. Son mélange d’énergie et de vitesse obligent les défenseurs d’en face à commettre des erreurs, ce qui provoque des chances de marquer aux Cheminots ».

Charles Gagnon peut aussi dépanner à plusieurs positions, avec le «11» jérômien.

« Son application du plan de match lui donne toujours une longueur d’avance sur les autres. En plus, cela lui permet d’être utilisé au besoin à d’autres positions, tout en tant toujours aussi efficace. Il donne toujours l’espoir à ses coéquipiers. Pour déployer un dernier blitz d’énergie en fin de match, pour tenter une remontée ou pour changer le rythme d’un match, il n’a pas son pareil ».

Récipiendaires féminins

Du côté féminin, Laurence Viens a été un exemple de constance et de détermination. Ses pairs reconnaissent en elle une vraie meneuse, dans la victoire, comme dans la défaite. Viens a approché chaque partie de 2019 avec le vouloir de gagner et de faire la différence. Elle étudie en science de la nature, en plus d’être la capitaine des Cheminots.

Pour sa part, Alexia Gratton, une étudiante en science de la nature, a disputé sa première saison avec les Cheminots et fait déjà partie du noyau de l’équipe. Joueuse complète, elle ne s’en laisse pas imposer par les adversaires.

EmmanuelGalipeau. Photo : Cégep de Saint-Jérôme

 

Charles Gagnon. Photo : Cégep de Saint-Jérôme

 

Alicia Gratton. Photo : Cégep de Saint-Jérôme
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de