|

Quelles sont les vérifications à faire avant d’engager un courtier immobilier ?

Par Lpbw

La profession de courtier immobilier est extrêmement valorisante, car celui-ci s’implique directement dans l’un des plus gros projets dans la vie de son client, soit l’achat ou la vente d’une propriété.

Il y a des milliers de courtiers immobiliers en activité partout au Québec. C’est une profession qui gagne en popularité, et où les niveaux de performance varient énormément d’un agent à l’autre.

Tout le monde souhaite obtenir les services d’un excellent courtier, mais la réalité est que certaines vérifications doivent être faites avant de conclure une entente.

Dans cet article, nous vous présentons les différentes vérifications essentielles à faire sur un courtier avant de l’engager au Québec.

Vous pourrez vous référer à ce petit guide lorsque viendra le temps de magasiner votre courtier pour votre projet.

Les qualités que doit posséder un bon courtier immobilier

Pour être un bon courtier, il faut posséder des qualités humaines extraordinaires. On traite avec les émotions des clients, leur budget et leurs projets. C’est important d’avoir certaines qualités.

Parmi les qualités que doit absolument posséder tout bon courtier, en voici quelques exemples :

  • Il est un excellent communicateur
  • Il est confiant et inspire confiance
  • Il est vraiment à l’écoute de vos besoins
  • Il est transparent, honnête et vous donne son opinion
  • Il est organisé et facilement joignable
  • Il maîtrise à la perfection les aspects légaux de l’immobilier
  • Il n’a pas peur de parler de sa rémunération

Bref, cela vous donne des pistes de réflexion pour faire un bon choix.

Les questions à poser pour bien cerner son profil

Quand vient le temps de choisir un courtier dans son secteur, ça peut être difficile de faire un choix, car on ne sait pas trop sur quoi se baser.

Vous vous demandez justement comment choisir un courtier immobilier afin de profiter du meilleur service possible ?

Voici une liste de quelques questions essentielles à poser :

  • Depuis quand exercez-vous la profession de courtier ?
  • Qu’est-ce qui fait en sorte que vous vous démarquez des autres courtiers ?
  • Quelles sont vos stratégies pour réaliser les projets de vos clients ?
  • Auprès de quelle agence travaillez-vous, et pourquoi ?
  • Quelle méthode de négociation utilisez-vous généralement ?
  • Combien de propriétés avez-vous vendues/achetées dans la dernière année ?
  • En combien de temps estimez-vous pouvoir vendre/acheter ma propriété ?
  • Quelle durée de contrat de courtage faites-vous signer à vos clients normalement ?

Si vous posez toutes ces questions, vous aurez un aperçu assez détaillé des services et du profil du courtier immobilier qui se tient devant vous.

Quel est son taux de commission ?

Évidemment, on ne peut pas choisir un courtier immobilier sans connaître son taux de commission.

Vous devez donc demander au courtier quel est son taux de commission. Généralement, celui-ci va varier entre 3% et 6%.

Parfois, il est possible de négocier avec le courtier pour faire baisser son taux lorsqu’on a une propriété facile à vendre.

Chaque courtier est libre de fixer son propre taux de commission. Il est donc important de le demander et de comparer avec les taux d’autres agents dans le secteur.

Les avis et commentaires d’anciens clients

L’expérience qu’ont vécue d’autres vendeurs, acheteurs et clients est extrêmement pertinente. Cela peut vous permettre de savoir comment le courtier a agi dans d’autres projets.

Nous vous recommandons donc de rechercher des avis d’anciens clients afin d’avoir des commentaires de gens qui ont déjà utilisé les services du courtier que vous songez à engager.

Voici quelques façons d’obtenir des avis, commentaires ou références :

  • Avis Google
  • Page Facebook
  • Références d’amis ou familles
  • Références fournies par le courtier

Une bonne ou une mauvaise expérience peut en dire beaucoup sur la qualité de service offert par un courtier.

Le courtier a-t-il déjà eu des avis disciplinaires ?

Avant de confier la vente de votre propriété à un courtier, il est très important de vérifier que ses permis d’exercice sont toujours valides, et que celui-ci n’a pas été la cible de sanctions ou d’avis disciplinaires.

Où peut-on vérifier tout ça ? Directement sur le site de l’OACIQ.

L’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) supervise la profession et tous ses membres.

En consultant leur site, vous pouvez avoir accès au :

  • Registre des titulaires de permis
  • Décisions disciplinaires
  • Avis du comité de discipline
  • Et plus encore !

C’est une mine d’or d’information, qui est 100% gratuite. Allez faire une vérification, ça prend quelques minutes seulement.

Comment se compare-t-il aux autres courtiers immobiliers du secteur ?

Pour terminer, il est toujours pertinent de prendre le temps de comparer le courtier immobilier qui s’intéresse à votre projet avec d’autres courtiers dans le secteur.

On prend souvent le temps de magasiner toutes sortes de choses dans la vie. Ce devrait être d’autant plus important de le faire quand on confie la vente de notre bien le plus cher.

Il existe des plateformes qui vous permettent de comparer plusieurs courtiers immobiliers dans votre secteur gratuitement. Le site Soumissions Courtiers en est un bon exemple.

Comparez les profils, taux de commission, expériences et offres des courtiers pour faire un choix éclairé.

Avoir le meilleur professionnel possible à vos côtés durant votre projet immobilier, ça peut faire toute la différence !

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.