Les différentes essences de bois pour les planchers en bois franc

Par Rédaction

Les planchers en bois ont ce côté classe et majestueux qui a fortement participé à leur bonne réputation. Ce qui a toutefois définitivement conforté la place du bois comme matière de référence dans l’esprit populaire est sa durabilité. Lorsqu’on décide de poser un plancher en bois, il faudra faire le choix entre plusieurs essences de bois différentes. Et il est parfois difficile de s’y retrouver. Nous allons donc dépoussiérer tout ça !

L’hickory

L’hickory est une espèce de bois qui offre des motifs de grains nombreux et variés. Son éventail de tonalités est également très vaste et peut aller d’un beige doré à un brun cacao soutenu. C’est un bois chaleureux, beau et rustique capable d’illuminer n’importe quelle pièce.

En outre, il est très résistant aux chocs et à l’usure quotidienne. En effet, la livre-force (lbf) de l’hickory est estimée à environ 1820 sur l’échelle de Janka. Rappelons que la livre-force est l’unité de mesure de la solidité d’un bois, avec 0 lbf pour une dureté inexistante et 4000 lbf pour une dureté ultime.

Cependant, il possède aussi quelques inconvénients. Premièrement, si vous optez pour une version claire de l’hickory, sachez que les traces et marques seront rapidement visibles sur votre plancher.

En outre, ce bois est souvent très cher. Il faudra donc mettre la main à la poche. Egalement, la pose de planchers en hickory nécessite beaucoup de technique et de minutie. Il est donc préférable de confier ce travail à un professionnel.

L’érable dur

Encore appelé érable à sucre, ou tout simplement érable, l’érable dur fait partie des essences de bois les plus appréciées au monde. Il a un grain dur, uniforme et lisse ainsi qu’un éventail intéressant de motifs : bouclé, piqué, zébré, stries minérales, etc.

L’érable a une dureté de 1450 lbf et, comme l’hickory, fait partie des bois durs. Son caractère est sobre et clair et son veinage est délicat.

L’érable a plusieurs points forts :

  • Il est beau et élégant, conférant ainsi une magnifique apparence à votre plancher ;
  • Il peut durer des générations s’il bénéficie de soins adéquats ;
  • Il résiste à la température et à l’humidité ;
  • Il est résistant, facile d’entretien et son coût reste abordable. 

Toutefois, retenez que les planchers en érable sont susceptibles aux rayures et marques du fait de sa surface lisse.

En outre, il est sensible à la chaleur et aux températures extrêmes.

Le frêne

Le frêne est une essence de bois de couleur très claire. Avec sa dureté de 1320 lbf, il est un bois dense, durable et possède une élasticité particulière. Ce qui en fait un bois facile à manier tout en étant résistant.

En outre, il offre une large variété de couleurs et a une teinte typée ornementale. Il est donc un excellent choix en termes d’esthétique.

Néanmoins, il faut savoir que le frêne doit être constamment entretenu car, il absorbe rapidement les tâches. Aussi, il est assez onéreux.

Le chêne rouge

Le chêne rouge a toujours eu cette réputation de « bois haut de gamme ». Symbole de durabilité et de longévité, il est utilisé comme revêtement de sol depuis des siècles et peut durer plus de 100 ans. Sa palette de couleurs va du blanc rosé au brun rougeâtre prononcé et présente souvent des motifs en ligne vaguée.

Avec sa dureté de 1290 lbf, il est très résistant aux chocs et supporte plutôt bien l’humidité. Il est caractérisé par un grain unique, ouvert et grossier. Ainsi, il permet de camoufler les traces du temps.

Ses véritables inconvénients sont son prix assez élevé et la nécessité de faire appel à un professionnel pour la pose du parquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *