| Par journal-le-nord

La vasectomie est-elle dangereuse?

La vasectomie est une méthode de stérilisation hautement populaire au Québec, où environ le tiers des hommes en subissent une avant l’âge de 50 ans. Elle peut toutefois susciter certaines appréhensions chez ceux qui l’envisagent : l’intervention est-elle douloureuse? Comporte-t-elle des risques? Voici quelques informations essentielles pour éclairer votre décision.

 Une intervention minimaliste

La méthode classique de vasectomie consiste à pratiquer de petites incisions sous anesthésie locale afin d’aller sectionner et sceller les canaux déférents, lesquels sont chargés de transporter les spermatozoïdes vers la prostate. Bien que cette méthode soit toujours répandue, une solution de rechange sans bistouri gagne en popularité et consiste à pratiquer une seule et minuscule perforation qui ne requerra ensuite aucune suture.

Quelle que soit la méthode utilisée, l’intervention est peu invasive et les complications, rarissimes, particulièrement lorsqu’elle est pratiquée avec la méthode sans bistouri, privilégiée par Les Cliniques Marois. De plus, l’anesthésie s’effectue sur plusieurs plans (superficiel et profond), assurant un maximum de confort au patient. Toutefois, la vasectomie demeure une intervention chirurgicale pouvant entraîner certains effets indésirables qu’il est important de connaître. 

Les problèmes les plus fréquents

Généralement, l’homme ne remarquera que de légères ecchymoses à l’endroit où l’intervention a été pratiquée, lesquelles disparaîtront rapidement. De l’inconfort ou des douleurs peuvent aussi se manifester dans les semaines qui suivent la procédure. Les symptômes douloureux pourront être traités à l’aide d’anti-inflammatoires en vente libre et disparaîtront habituellement en quelques jours. Bien que peu fréquents, des granulomes peuvent également se former sur les canaux déférents : il s’agit de petites protubérances de quelques millimètres, parfois douloureuses, qui se résorberont naturellement au fil du temps. 

Quelques rares complications

Au-delà des douleurs normales ressenties à court terme, certains hommes expérimenteront une condition chronique connue sous le nom de syndrome de douleur post-vasectomie. Ce dernier peut se manifester immédiatement après l’intervention ou se développer dans les mois ou les années qui suivent. Différentes solutions, allant de la médication au traitement chirurgical, pourront alors être envisagées aux Cliniques Marois.

Exceptionnellement, un hématome au scrotum peut se former temporairement à la suite de l’intervention, provoquant un gonflement et des douleurs. Une infection peut aussi survenir à l’occasion, laquelle pourra être traitée facilement à l’aide d’antibiotiques.

Vous souhaitez en savoir plus sur la vasectomie? Discutez avec un expert des Cliniques Marois!

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.