| Par lpbw

Dormir sur le dos ou sur le côté : les réponses

La meilleure position pour dormir est une question qui se pose souvent. Doit-on dormir sur le dos ? Sur le côté ? Sur le ventre ou autres ? Quels sont les risques d’une mauvaise position pendant le sommeil ? Découvrez les réponses à ses questions dans les lignes suivantes.

Dormir sur le dos

Dormir sur le dos est jugé comme étant la meilleure position pour dormir. Avec vos bras de chaque côté, votre corps est dans une position neutre. Avec la nuque calée dans l’oreiller, vous évitez des pathologies comme la lésion de la coiffe des rotateurs, des douleurs au cou et au dos.

Entre autres, dormir dans cette position équilibre le poids de votre corps. Vos organes internes sont alignés pendant votre sommeil. Des recherches indiquent également que dormir sur le dos ralentit l’apparition des rides ainsi que l’affaissement de la poitrine.

Cependant, cette position est déconseillée pour les ronfleurs. Elle aggrave davantage les ronflements. Aussi, dormir sur le dos est déconseillé pour les femmes enceintes au risque de perturber la position du bébé dans le ventre. Par contre, c’est bénéfique pour les nourrissons.

Dormir sur le côté

Cette position est bénéfique pour la circulation sanguine. Elle est recommandée pour les femmes enceintes. Il est toutefois préférable d’opter pour le côté gauche.

Cependant, dormir sur le côté, en fœtale, les vertèbres du cou et celles de la colonne vertébrale ne sont pas alignées, provoquant ainsi un problème de dos. Aussi, vous pouvez mettre de la pression sur votre épaule qui peut par la suite causer une déchirure de la coiffe des rotateurs.

Si vous optez pour cette position, utilisez un oreiller assez épais pour garder votre cou droit. Cela réduit la pression subie par l’épaule et la colonne vertébrale.

Pourquoi dormir dans la bonne position ?

Il est important de dormir dans la bonne position pour éviter d’ éventuelles complications. Entre autres, vous risquez de souffrir de mal de dos, de cou ou pire la déchirure de la coiffe des rotateurs. Cette dernière étant particulièrement pénible. Mais c’est quoi en fait ?

La lésion de la coiffe des rotateurs se manifeste par le détachement du tendon de sa cavité, l’os huméral. Le patient va sentir une forte douleur à l’épaule lors de ses mouvements. On peut également constater une diminution de mobilité.

Généralement, la lésion de la coiffe des rotateurs se soigne par l’injection de cortisone ou par la physiothérapie. Dans des cas avancés, il peut s’avérer nécessaire de recourir à l’opération chirurgicale.

Que vous dormiez sur le dos ou sur le côté, il y aura toujours des avantages et des inconvénients. Veuillez juste changer de position si vous vous réveillez par hasard la nuit.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.