Projet d’école secondaire : Mirabel et Saint-Colomban déposent un mémoire conjoint

Photo de Journal Le Nord
Par Journal Le Nord
Projet d’école secondaire : Mirabel et Saint-Colomban déposent un mémoire conjoint
Les villes de Mirabel et de Saint-Colomban ont déposé un mémoire pour l’obtention d’une autre école secondaire.

Les villes de Mirabel et de Saint-Colomban ont décidé de s’unir pour présenter un mémoire pour l’obtention d’une école secondaire.

 

C’est dans le but de répondre aux défis que pose le boom démographique observé à Saint-Colomban et à Mirabel depuis plusieurs années que les deux municipalités ont uni leurs forces dans une démarche commune auprès de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN) afin qu’une nouvelle école secondaire soit implantée sur le territoire de l’une des deux villes. C’est dans cette perspective qu’elles ont déposé dernièrement un mémoire à la CSRDN.

« La zone centrale constituée par Saint-Colomban et Mirabel dispose de six écoles primaires qui fonctionnent à plein régime. Les premières vagues de jeunes ont déjà commencé à arriver au secondaire et le plus fort de la vague reste à venir; pourtant, aucun établissement secondaire n’est situé à proximité, toutes les écoles étant concentrées à Saint-Jérôme. Il est temps de rétablir l’équilibre régional dans la répartition des écoles de niveau secondaire afin de rapprocher les écoles des populations qu’elles desservent et ainsi réduire le temps de trajet de nos jeunes», explique le maire de Saint-ColombanXavier-Antoine Lalande.

« Les similitudes entre nos deux villes, tant du point de vue du territoire que de nos populations respectives, et l’importance que nous accordons à l’éducation de nos jeunes expliquent pourquoi Mirabel et Saint-Colomban s’allient afin de faire la démonstration du bien-fondé de construire une école secondaire dans l’une ou l’autre ville, a déclaré le maire de Mirabel Jean Bouchard. De plus, nous sommes persuadés que la proximité de l’école secondaire avec le lieu de résidence favorise le sentiment d’appartenance de l’élève pour sa communauté et agit favorablement sur sa motivation et la vie étudiante en général. »

Mirabel

Ayant franchi la barre des 55 000 habitants, Mirabel est inscrite au top 100 des villes canadiennes les plus importantes, et figure en 18e position des villes les plus populeuses du Québec, selon le décret de 2019.

Entre 2011 et 2016, avec un taux d’accroissement annuel moyen de 37,4 pour mille, la population de Mirabel a connu le plus fort accroissement comparé aux sept MRC de la région, et l’un des plus élevés au Québec. En 2016 spécifiquement, Mirabel s’est distinguée avec le taux d’accroissement le plus élevé de toutes les municipalités du Québec.

Saint-Colomban

La Ville de Saint-Colomban se démarque de façon exceptionnelle, quant à l’ampleur de l’accroissement de sa population, que ce soit par rapport aux autres municipalités de la MRC de La Rivière-du-Nord, des Laurentides ou du Québec en entier.

Entre 2005 et 2015, Saint-Colomban est la 3e municipalité québécoise de plus de 5000 habitants à avoir connu la plus forte hausse de population (taux d’accroissement annuel moyen de la population de 46,2 pour 1000 habitants contre 8,6 au Québec).

De 2011 à 2016, elle est la ville de plus de 5000 habitants qui a connu, de loin, la plus forte hausse de population, alors que la population est passée de 13 000 à quelque 16 000 résidents selon le dernier recensement, une hausse de plus de 22,5 %, soit près du double de la hausse observée dans la MRC de la Rivière-du-Nord (11,5 %).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de