Projet de 25 millions $ à Saint-Jérôme

Par Mychel Lapointe

Le nouveau parc industriel de Saint-Jérôme profitera d’ici un certain temps d’un vaste projet d’espaces industriels locatifs qui, de toute évidence, répondront à un besoin.

Le projet a été officiellement lancé jeudi matin dernier par Messieurs Charles et Richard Leblanc de Solidek ainsi que Messieurs Jean-Sébastien et Marc Vadeboncoeur, de Immodev agence immobilière, en présence du maire de Saint-Jérôme M.Marc Gascon.

Laval-Laurentides-Lanaudière

Le projet qui sera installé dans le nouveau parc industriel aménagé au cours des dernières années dans le quadrilatère, De Martigny/Maisonneuve/Lajeunesse/Rolland-Godard est appelé à desservir, nous disent ses promoteurs, les régions de Laval, Laurentides et Lanaudière.

On parle d’un investissement estimé à 25 millions $ et qui devrait permettre aux petites et moyennes entreprises de «combiner leur influence sur la région et d’avoir un port d’attache commun pour leurs entreprises respectives». À maturité, le projet pourrait accommoder une centaine de petites et moyennes entreprises.

Comme le soulignait Mme Marie-France Larose du CLD Rivière du Nord, présente jeudi matin lors de la pelletée de terre symbolique, il existe définitivement une demande pour ce genre d’installations. «Avec le boom démographique qu’on connaît actuellement, on reçoit régulièrement des appels pour des locaux de différentes dimensions. Les gens veulent de plus en plus être présents à Saint-Jérôme. Les besoins sont divers. Ce qui est encore plus intéressant avec le projet présenté, c’est qu’on parle d’un projet intégré qui disposera d’une entrée unique. Ce que nous n’avons pas à Saint-Jérôme… » de dire Mme Larose.

En effet, on parle d’un complexe qui serait clôturé et offrirait ainsi toute la sécurité nécessaire pour les locataires.

Sur six ans

De façon précise, on parle d’un projet de développement qui serait échelonné sur six ans, avec ajout de bâtisses à mesure que la demande se fera sentir.

Ainsi, la première phase, lancée cette année comporterait cinq bâtisses de 20,400 pieds carrés chacune. Le potentiel est de 12 bâtisses portant la superficie totale à près de 250,000 pieds carrés d’espace locatif, sur près d’un million de pieds carrés. «On pourrait réaliser trois bâtisses au cours des deux premières années et les autres par la suite sur un horizon de cinq à six ans…» disait M.Richard Leblanc, jeudi matin.

L’investissement représente $11 millions pour la première phase et sera porté à $25 millions pour l’ensemble du projet.

Les locataires profiteront, promettent les promoteurs, d’installations modernes et éclairées dans un environnement propice au développement et à proximité des grandes artères.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de