Prévost en bref

Par Simon Cordeau
Prévost en bref

En réponse à une pétition, le maire Paul Germain a tenu à rassurer ses citoyens, lors de la séance municipale du 9 novembre, que le marché aux puces pourra poursuivre ses activités.

Le nouvel écocentre n’occupera que 31% du terrain où se situe présentement le marché aux puces, laissant amplement d’espace pour ce dernier. M. Germain a affirmé son intention de « redonner le lustre d’antan à notre marché au puce ». L’objectif est de créer une « synergie » avec l’écocentre. « Un marché aux puces est, fondamentalement, un centre de réutilisation », a-t-il insisté.

Dans un souci environnemental et pour en réduire les coûts, Prévost changera sa politique d’épandage cet hiver. Elle utilisera moins d’abrasif et récupérera une partie des pierres pour les réutiliser, entre autres mesures. La décision a été prise suite à des projets pilotes concluants, et Prévost est l’une des premières villes à prendre cette initiative.

La Ville lance aussi un projet d’autopartage. Les citoyens peuvent désormais réserver une Volkswagen e-Golf, pour leurs déplacements ou pour essayer l’expérience d’une voiture électrique. La voiture est disponible les soirs de semaines après 18h00 et la fin de semaine, au coût de 5 $ de l’heure, divisible en tranches de 15 minutes. Une carte de membre et un dépôt sont nécessaires pour faire une réservation sur le site web de la Ville. Des règles sanitaires devront être respectées en raison de la COVID.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments