Le PQ veut le retour du P’tit Train du Nord électrique

Le PQ veut le retour du P’tit Train du Nord électrique

Marc Bourcier, Jean-François Lisée et Paul St-Pierre Plamondon.

Crédit photo : Courtoisie

Transport collectif

Lors de son passage la semaine dernière à Prévost, le chef du Parti québécois, Jean-François Lisée, a annoncé qu’une élection du PQ ramènerait le P’tit Train du Nord électrique entre Saint-Jérôme et Piedmont/Saint-Sauveur en passant par Prévost.

En soutien à son candidat Paul St-Pierre Plamondon dans Prévost et Marc Bourcier, député de Saint-Jérôme, M. Lisée a fait l’annonce de cette nouvelle offre de transport collectif électrique et porteur d’avenir.

Navette électrique

Le Parti québécois compte ouvrir un bureau de projets pour l’installation d’une navette électrique en bordure de la piste cyclable le P’tit Train du Nord entre Saint-Jérôme et Piedmont/Saint-Sauveur. Par la suite, des études de préfaisabilité seront commandées dans l’espoir d’ajouter d’autres tronçons plus au nord, jusqu’à Mont-Laurier. Le réseau du parc linéaire fait plus de 200 kilomètres et traverse l’axe nord-sud de la région des Laurentides.

« Depuis des mois déjà, je rencontre les citoyens de la circonscription de Prévost et les questions de l’environnement et de la mobilité sont au cœur de leurs préoccupations. Le “Grand déblocage” proposé par le Parti québécois va mettre de l’avant un projet de navette électrique reliant Saint-Jérôme à Prévost, ce qui est bon pour désengorger l’autoroute 15, pour l’environnement et pour l’économie locale. Ceci s’ajoute aux autres mesures du grand déblocage, notamment l’ajout de départs entre Saint-Jérôme et Montréal et d’une voie réservée supplémentaire sur la 15. Cela démontre bien la volonté ferme du Parti québécois de mettre fin aux bouchons de circulation qui gâchent notre qualité de vie et nuit à la qualité de notre environnement! », a déclaré Paul St-Pierre Plamondon.

Un accès à la gare intermodale

Tout en conservant la ligne verte pour les cyclistes et skieurs de fond, cette navette électrique de fabrication québécoise permettrait aux résidents de Prévost et des environs de se rendre à la gare intermodale de Saint-Jérôme pour ensuite transiter vers le sud sans utiliser leurs véhicules. Les étudiants des différents établissements d’enseignement de Saint-Jérôme y trouveront aussi leur compte.

« Le dernier voyage du P’tit Train du Nord a eu lieu le 9 novembre 1981. Des centaines de personnes s’étaient retrouvées à Mont-Laurier pour voir partir le dernier convoi de passagers vers Saint-Jérôme. Dans les faits, le P’tit Train du Nord a principalement aidé au développement du tourisme dans les Laurentides, surtout dans les années 1920 et 1940. Presque 100 ans plus tard, il serait à nouveau présent dans la région, pour les mêmes raisons, en plus de diminuer la congestion routière, le fléau du XXIesiècle. Avec sa réouverture, c’est le rêve du curé Antoine Labelle qui continuerait. Et ce serait un attrait touristique en lui-même! », a souligné le député de Saint-Jérôme, Marc Bourcier.