Plus de détails sur le futur VUS électrique de Lincoln

Par Louise Guertin
Plus de détails sur le futur VUS électrique de Lincoln


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Il y a quelques mois, on apprenait que Ford et Lincoln vont chacune lancer un VUS électrique intermédiaire en 2022 pour l’année-modèle 2023.

Un an avant ça, la marque de luxe devrait nous présenter son tout premier modèle entièrement alimenté par une batterie, sous la forme d’un multisegment compact empruntant la plateforme développée par Ford pour la Mustang Mach-E.

Son grand frère, de la taille du Nautilus, sera toutefois le premier véhicule du constructeur américain qui emploiera l’architecture dite skateboard de Rivian, cette jeune compagnie émergente dans laquelle Ford a investi 500 M$. Des sources bien informées du dossier, qui préfèrent garder l’anonymat, ont partagé l’information à Reuters. Ni Ford ni Rivian ne l’a toutefois confirmée pour le moment.

Conçu pour des véhicules à rouage intégral, le châssis en question regroupe les moteurs électriques, les batteries, les modules de contrôle et la suspension de façon intégrée. Il est cependant encore trop tôt pour s’avancer sur la puissance ou l’autonomie.

Le lieu de production de ce VUS électrique de Lincoln reste à officialiser également, mais il semblerait que l’usine de Flat Rock au Michigan soit retenue.

Comme le sait, Rivian se servira de cette plateforme de son côté pour le R1S, un utilitaire à sept places qui doit arriver sur le marché vers la fin de 2020 et qui se vendra à partir de 72 500 $ aux États-Unis.

Les deux feront face à une concurrence domestique non seulement de Tesla, mais aussi de Bollinger Motors et de General Motors. Ce dernier planifierait au moins deux grands VUS électriques d’ici 2023, un sous la bannière Cadillac et un autre qui pourrait ressusciter le nom Hummer, comme on vous en avait déjà parlé.

Partager cet article