Plus de 21 000 $ amassés pour la Fondation des Couguars

Plus de 21 000 $ amassés pour la Fondation des Couguars

Les hockeyeurs Philip Danault, Jonathan Huberdeau ainsi que Jonathan Drouin ont participé à la cinquième édition de l’Omnium Jonathan Huberdeau, au profit de la Fondation de Cap-Jeunesse.

Crédit photo : Courtoisie Patrick Gagnon

Tournoi-bénéfice

Luc Robert, collaboration spéciale

Pas moins de 154 golfeurs ont participé à la cinquième édition de l’Omnium Jonathan Huberdeau, au profit de la Fondation des Couguars de l’école secondaire Cap-Jeunesse, qui a permis de récolter 21111$.

L’événement se tenait sur le parcours du club de golf le Grand-Duc, à Sainte-Sophie.

«La générosité des participants et des commanditaires nous a permis d’amasser cette belle somme. Il s’agit d’une récolte record, car nous avions eu 20 000 $ en 2017. Nous avons fait des pas de géant depuis la première édition du tournoi, il y a 14 ans, qui était alors appelé le Tournoi de la Fondation des Cougars. Nous avions recueilli 2 000 $ à l’époque», s’est souvenu Patrick Gagnon, le président de la Fondation des Couguars de Cap-Jeunesse.

Pour l’édition 2018, en plus du Jérômien Jonathan Huberdeau, les joueurs du Canadien Jonathan Drouin et Philip Danault se sont frottés aux allées du Grand-Duc.

«Nous avons malheureusement dû refuser des golfeurs. Sous le format Vegas, nous jouions habituellement à 144 golfeurs, soit deux quatuors par trou. La semaine passée, nous avons eu 154 golfeurs qui ont pris le départ. C’est certain qu’en s’associant à «Jos» Huberdeau, il y a cinq ans, ç’a donné une valeur ajoutée au tournoi, et cela a aussi changé notre clientèle. Avoir les deuxjoueurs du CH sur place est aussi un plus, car Philip et Jonathan ont généreusement jasé et signé des autographes aux partisans.»

Répartition des récoltes

Chaque année, la Fondation divise les sommes récoltées selon les besoins.

«En partant, on donne 10 000 $ en bourses étudiantes, soit 50 % des recettes. Les autres 10000 $ sont étalés pour les sorties éducatives, des repas, des vêtements (bal des finissants) et quelques projets. Nous avons notamment participé à l’aménagement extérieur du terrain de football et de volleyball de plage.»

«Nous remercions au passage le Grand-Duc, pour la belle entente avec l’école Cap-Jeunesse depuis 2010. L’établissemen nous fait un bon prix de location, car la Fondation représente une bonne cause, un bon partenariat. »