Plus d’autonomie pour la Tesla Model 3

Par Louise Guertin
Plus d’autonomie pour la Tesla Model 3


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

À son arrivée sur le marché canadien, la Tesla Model 3 se présentait comme une berline électrique d’entrée de gamme capable de parcourir 354 kilomètres avec une batterie pleinement rechargée.

Quelques mois plus tard, la compagnie a augmenté son autonomie à 386 kilomètres en version de base – à peu près égale à ce qu’offrait la Chevrolet Bolt EV à ce moment.

Alors que cette dernière grimpe à 417 kilomètres pour 2020, Tesla emboîte le pas et pousse sa Model 3 Autonomie standard Plus à 402 kilomètres, comme on peut le voir sur le configurateur de son site web.

Le prix affiché est de 55 990 $, incluant les frais de préparation et la taxe d’accise sur le climatiseur. Puisque son PDSF est 54 600 $ (auparavant 53 700 $), elle se qualifie toujours pour le rabais de 5 000 $ du gouvernement fédéral.

En effet, depuis que Tesla a ajouté une version limitée à 150 kilomètres d’autonomie en la vendant à 44 999 $ (pour la commander, il faut soit téléphoner ou se présenter dans un magasin de Tesla), la Model 3 régulière est éligible. Le programme d’Ottawa stipule que « les versions plus coûteuses de ces véhicules sont également admissibles à un incitatif à l’achat, pourvu que le PDSF ne dépasse pas 55 000 $. »

N’oublions pas le rabais de 8 000 $ du gouvernement du Québec.

Quant aux versions Longue autonomie et Performance, elles demeurent pour l’instant à 499 kilomètres. Bien sûr, elles ont aussi l’avantage de compter sur une transmission intégrale au lieu d’être propulsées uniquement par leurs roues arrière comme la Model 3 de base.

Partager cet article