Certains sentiers ont dû être déplacés en raison des arbres qui sont tombés dans certains secteurs du réseau de Sainte-Adèle. (Crédit photo: Alexandra Racine)
|

Les bénévoles se mobilisent pour reconstruire les sentiers

Par Marie-Catherine Goudreau

 Les bénévoles des Laurentides étaient nombreux à se rassembler la semaine dernière pour nettoyer et reconstruire les sentiers de plein air qui ont été ravagés après l’orage violent du 21 mai dernier. 

Travail d’équipe

Certains sentiers devront être déplacés, comme trop d’arbres sont tombés ou ont été déracinés, nous explique Vincent Drolet, fondateur de Laurentides Trailbuilders. Le groupe se réunit tous les lundis soirs pour travailler sur des sentiers de vélo de montagne dans la région. Depuis la tempête, ils travaillent surtout à déplacer ou nettoyer les sentiers.

« En tombant, des arbres ont soulevé la terre comme ils ont été déracinés. À certains endroits, on ne peut juste plus passer sur les sentiers », explique Vincent. Il est allé travailler sur les sentiers deux soirs la semaine dernière avec une vingtaine d’autres bénévoles, dans le réseau mica à Sainte-Adèle. « On a mis plus de 70 heures au total », dit-il.

Les organismes de plein air demandaient d’ailleurs à ceux qui voulaient donner un coup de main de se rendre dans les sentiers. Même si c’est seulement pour ramasser des branches, toute aide est la bienvenue. Certains groupes avaient organisé des corvées, mais la plupart s’y rendaient avec 2 ou 3 autres personnes, explique Vincent. 

À Saint-Adolphe-d’Howard, où les sentiers ont été particulièrement touchés, une corvée était organisée samedi dernier par la SAHMBA (Saint-Adolphe-d’Howard Mountain Bike Association) au Mont Avalanche.

Secteurs plus touchés

À Sainte-Adèle, on commençait à dégager le réseau jeudi dernier, rapportait Dominique Hamel de Plein Air Sainte-Adèle (PASA). Le Parc du Mont Loup-Garou et le secteur du Mont Durocher sont les plus touchés. Mais le secteur du Chantecler demeurait ouvert. De nombreux bénévoles sont venus donner un coup de main le week-end dernier. Le club Vélo Pays-d’en-Haut, lui, était sur place mardi soir pour aider au nettoyage.

« Tout a été fait par des bénévoles qui sont allés eux-mêmes sur le terrain. Il n’y avait pas de corvées organisées par PASA ! », souligne Dominique. « La pluie d’aujourd’hui et de demain ne va pas aider. Mais le réseau restera partiellement ouvert pour la fin de semaine. »

Sur la page Facebook des Amis de la Réserve Alfred-Kelly à Prévost et Piedmont, on indique que « la tempête a causé des dégâts importants ». « Pour votre sécurité, la réserve demeurera fermée le temps d’au moins dégager les arbres tombés dans le secteur du lac Paradis », est-il inscrit dans une publication. La patrouille a compté plus de 50 arbres tombés à travers les sentiers. Le travail est commencé sur le terrain.

Le Parc linéaire du P’tit Train du Nord commençait à rouvrir partiellement en date du 30 mai. Le Parc du Corridor aérobique restait toujours fermé temporairement lundi dernier.

Pour connaître l’état des réseaux de sentiers, consultez les pages Facebook des groupes de plein air. Plusieurs réseaux restent encore fermés pour des raisons de sécurité.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.