(Photo : Guillaume Milette Photographe)
Benoit Gauthier: Le plein air dans le sang
|

Le plein air dans le sang

Par Ève Ménard

Amateur de sports depuis qu’il est jeune garçon, le plein air n’a jamais quitté Benoit Gauthier. Aujourd’hui responsable du vélo de montagne et hivernal chez Plein Air Sainte-Adèle (PASA), ce passionné nous parle de son parcours et de son implication bénévole.

Benoit Gauthier a grandi à Sainte-Sophie où il est resté pendant plusieurs années. Jeune, il joue surtout au baseball et au hockey, en plus de faire un peu de vélo récréatif avec ses amis. Pour ses parents, le sport est une priorité. En 1994, il déménage à Sainte-Adèle, notamment pour se rapprocher de son partenaire de kayak, François Létourneau, avec lequel il participera aux Jeux olympiques d’Atlanta (1996) et de Sydney (2000) dans la discipline de Canoë- Kayak – Slalom.

Benoit est aussi diplômé en éducation physique. Depuis 29 ans, il est professeur au volet plein air à l’école secondaire Cap-Jeunesse à Saint-Jérôme. Et en plus, il consacre actuellement 15 à 20 heures de bénévolat pour Plein Air Sainte-Adèle (PASA).

Un bénévole investi

Son implication bénévole date de 1993, lorsqu’il débute avec François Létourneau un club de canoë-kayak d’eau vive dans les Laurentides. L’objectif était de former des compétiteurs ou d’offrir des outils techniques dans la pratique de ce sport. Le club est demeuré actif jusqu’en 1999 et comptait sur une soixantaine de membres.

Benoit Gauthier a rejoint le conseil d’administration de PASA il y a une dizaine d’années. À l’époque, on retrouve plusieurs sentiers de ski de fond ou de marche sur le territoire. Mais rien en vélo de montagne. Son objectif est donc de développer des sentiers officiels et balisés dans la région. Depuis, le réseau s’est énormément développé et l’engouement est de plus en plus important.

« C’est certain qu’il y a toujours place à l’amélioration, mais je suis très satisfait. Maintenant, quand on fait une corvée, les gens répondent, ils veulent contribuer. Et ce n’est pas seulement à Sainte-Adèle, c’est partout dans la région », indique Benoit Gauthier.

Ce dernier est notamment responsable du développement au Parc du Mont Loup- Garou. Il a aussi participé au développement des sentiers de vélo de montagne et éventuellement du fatbike au Chanteclerc. Pendant la saison hivernale, Benoit fait surtout du traçage en Fat Bike dans les sentiers. Maintenant que ses enfants sont plus vieux – 21 et 24 ans – il a plus de temps libre pour s’y consacrer. Très souvent, il quitte la maison après le souper pour aller tracer pendant quelques heures.

Le Parc du Mont Loup-Garou demeure une priorité pour Benoit Gauthier. « Le terrain appartient à la ville, donc c’est plus facile à développer », précise-t-il. Aussi, des demandes de subventions ont été déposées afin de bonifier l’offre au Parc des pentes 40/80.

Plein-Air Sainte-Adèle (PASA) est un organisme à but non lucratif qui se consacre à la promotion, au développement et à la durabilité des activités non motorisées de plein air sur le territoire de la Ville depuis 33 ans.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.