(Photo : Festival IF3)
|

3 films de ski à visionner en attendant la poudreuse

Par Charles Séguin

Le mois de novembre a de quoi faire saliver les amateurs de ski : les canons à neige fonctionnent à fond la caisse et les Laurentides se couvrent tranquillement d’un beau tapis blanc. Mais, à moins d’un miracle, ce n’est pas demain la veille qu’on pourra glisser à toute allure dans la poudreuse fraîche. Pour patienter, quoi de mieux que de rêver un peu devant les images époustouflantes d’un film de ski?

Le Festival international du film de freesports (IF3) présente chaque année parmi les meilleurs films de ski et de planche à neige professionnels et amateurs. Selon le président d’IF3, Luc Skypowder, « ces films sont l’occasion de raconter l’histoire d’athlètes inspirants, de fai re découvrir des lieux uniques et d’aborder des enjeux de société tout en se gâtant avec des images saisissantes, des acrobaties impressionnantes et de la poudreuse abondante. » Habillez-vous en mou et sortez le popcorn : voici ma sélection des films que vous ne voudrez pas manquer cette année!

The Land of Giants

Voyagez aux quatre coins du globe et découvrez des montagnes uniques et emblématiques du monde dans ce long-métrage signé Matchstick Production. Ce film nous téléporte dans ces lieux à tour de rôle en prenant le temps de faire comprendre ce qui caractérise l’unicité de chaque endroit. De la neige luxuriante du Japon aux crêtes techniques de l’Alaska, en passant par l’immensité immaculée de la Norvège, ce voyage saura certainement remplir votre bucket list d’endroits à visiter.

Prenez le temps de découvrir des athlètes talentueux, téméraires et attachants à chaque arrêt. Vous les suivrez dans leurs aventures, entendrez leurs anecdotes et comprendrez leur relation avec le territoire qu’ils explorent.

Les prises de vues de ce film de ski rendent justice aux caractéristiques sans pareilles de chaque terrain et aux émotions ressenties par les athlètes. The Land of Giants prend la forme classique des films de ski et se démarque par sa trame narrative et par les personnages qu’il met en vedette. Il est à voir dès maintenant sur RedBull TV.

Introspection

Le skieur québécois, Samuel Bélanger Dallaire, présente un court-métrage touchant et intime en abordant de front la thématique de la santé mentale. En combinant des séquences époustouflantes de ski et des scènes personnelles en noir et blanc, l’athlète dépeint une relation complexe avec le ski et les sensations fortes. Entre l’intimité de sa chambre et l’intensité enivrante des pics enneigés, il parvient à la fois à faire rêver et à faire réfléchir.

Les transitions et les changements de plan sont très bien exécutés. Samuel Bélanger Dallaire s’engage dans une descente soutenue en parfaite harmonie avec les drops de la musique, donnant ainsi des frissons dans le dos.

Peu de films parviennent à faire d’une pierre deux coups comme Introspection. Il devrait paraître d’ici la fin du mois de novembre.

Sensus

Avec son court-métrage, Sensus, le collectif de production suédois, The Bunch, révolutionne le monde du film de ski. Il s’écarte de l’approche traditionnelle en proposant une forme excentrique, artistique et un poil psychédélique. On s’éclate avec les couleurs, les perspectives, les sons et les lumières, pour créer un produit unique et jamais vu.

Avec des plans de drone hallucinants, des animations graphiques, des descentes intenses de jour et de soir, vous en aurez plein la vue tout au long du film. Avec un bon système de son, vous en aurez aussi plein les oreilles. L’expérience de visionnement est éblouissante et vous promet de vivre un trip inattendu et unique.

Sensus, c’est plus qu’un film : c’est une œuvre d’art. Il a d’ailleurs été sacré meilleur court-métrage du festival. Le montage a lui aussi remporté les grands honneurs. C’est un film à voir absolument dès le 12 décembre.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *