(Photo : Dominique Hamel)
|

3 coups de cœur pour le fatbike dans les Laurentides

Par Rédaction

Par Dominique Hamel, de Seulement pour jouer dehors

La neige a déjà recouvert nos belles Laurentides. Il faut le dire, nous avons eu un automne exceptionnel cette année. Dans l’espace d’une semaine, nous avons troqué nos vélos de montagne pour nos fatbikes. Espérons maintenant que ce beau tapis blanc est là pour rester.

Pour cette chronique, nous aborderons le vélo à pneus surdimentionnés (VPS) ou plus simplement le « fatbike ».

Un peu d’histoire…

Le vélo à pneus surdimensionnés aurait fait son apparition dès le début du XX siècles. Puis Jean Naud, un cycliste français, aurait dessiné un tricycle à pneus larges en 1980. Par contre, tous ne s’entendent pas sur la véritable origine du fatbike.

Pour certains, son origine date du début des années 1980 où un groupe de cyclistes de l’Alaska décide de transformer un vélo de montagne en reliant deux ou trois roues ensemble afin d’élargir la surface de roulement pour le rendre utilisable sur la neige. Pour d’autres, au même moment, un fabricant de pneus aurait créé un pneu surdimensionné pour une course de vélo dans le désert.

Une chose est certaine, le fatbike est né. Et ce n’est qu’au début des années 2000 qu’il prend son envol au Québec après la commercialisation du premier fatbike par la compagnie américaine SURLY.

Si vous aimez la nature, la forêt, les sentiers et bien sûr, pédaler … vous allez adorer le fatbike. Il se pratique souvent sur les sentiers de vélo de montagne où la neige est damé mécaniquement ou avec des raquettes. Mais il faut savoir que le fatbike est beaucoup plus facile que le vélo de montagne, car il n’y a pas d’obstacle sur les sentiers. Mais attention à la glace !

Les règles d’or pour une belle randonnée en fatbike :

  1. S’habiller légèrement et en multi-couche. Le fatbike est un sport très cardio-vasculaire, il ne faut donc éviter de se vêtir trop chaudement. Des vêtements de ski de fond font très bien l’affaire.
  2. Porter un casque de vélo avec une tuque légère ou un tube par température froide. Éviter de porter un casque de ski alpin, ils sont beaucoup trop chauds.
  3. Apporter un sac à dos contenant un manteau chaud, une tuque et gants supplémentaires (sec), une gourde d’eau isolée (un bidon d’eau dans un gros bas de laine fait bien l’affaire), une collation, des réchauffes mains/pieds. Ces articles pourront être utiles si vous devez vous arrêter sur une longue période.
  4. Choisir un sentier adapté pour ses capacités. Ne vous lancer pas à l’aveuglette dans un sentier que vous ne connaissez pas. Pour votre première sortie, choisissez un sentier large et plat. Les sentiers de fatbike sont généralement étroits, sinueux et bordés d’arbres.
  5. Planifier sa sortie selon les conditions de neige et la température. Les plus belles conditions pour faire du fatbike sont lorsque la neige est durcie. Contrairement au ski, le fatbike est exceptionnellement beau lorsqu’il n’a pas neigé depuis quelques jours et que les nuits sont très froides. La neige poudreuse et les températures au-dessus du point de congélation rendent le fatbike difficile, car les roues s’enfoncent dans la neige.
  6. Adapter les pneus selon les conditions de neige. Afin de pouvoir rouler aisément sur les sentiers de fatbike, il faut ajuster la pression des pneus en fonction de l’état du sentier.  En général, sur un sentier très dur, une pression d’environ 8 PSI sera parfaite tandis que sur un sentier plus mou, une pression de l’ordre de 4 PSI offrira moins de résistance et une plus grande surface de traction. N’hésitez pas à gonfler ou à dégonfler vos pneus pendant une sortie pour augmenter votre plaisir et protéger le sentier.
  7. Louer la première fois. Il est toujours opportun de louer un vélo avant de faire la dépense. Votre boutique de vélo favorite peut vous louer un vélo et le prix de la location est souvent déductible de votre achat… si vous avez aimé votre expérience.
  8. Rouler avec des amis. Bien que le fatbike se pratique seul, ce sport est d’autant plus plaisant et sécuritaire avec les amis. De plus, vos amis pourront vous faire découvrir leurs plus beaux sentiers.

 

Le saviez-vous? Les pneus de fatbike sont énormes !

  • Pneus de vélo de course :  de 23-25 mm
  • Pneus de vélo de montagne : environ 60 mm
  • Pneus de fatbike : de 100 – 125 mm

 


Nos coups de cœur dans les Laurentides!

Réseaux du Parc du Mont-Loup Garou et du Chantecler, Sainte-Adèle

Pourquoi ?

Les bénévoles de Plein-Air Sainte-Adèle (PASA) dament mécaniquement plus de 40 km de sentier de fatbike. Il est possible de relier le Parc du Mont Loup-Garou au réseau Chantecler pour une longue randonnée. Les sentiers de ces réseaux sont damés, étroits, parsemés de montées et dedescentes, et ils sont sinueux. Le Parc du Mont Loup-Garou offre un beau point de vue au Cap Bruce Foy.  Et PASA vient d’ajouter une toute nouvelle section au sentier Chanterelle. Cette section sera une belle alternative au sentier FAT GAROU retour.

À ne pas manquer :  Le sentier signature du Parc du Mont Loup-Garou est définitivement le sentier FAT GAROU (boucle d’environ 12km).

Sentiers d’initiations : 

  • Parc du Mont Loup-Garou : Sentiers Portobello, Chagas et Vesse-de-Loup
  • Chantecler : Nouvelle boucle d’initiation près du stationnement P3

Après une montée de plus de 4 km, les cyclistes sont récompensés par une superbe vue au Cap Bruce Foy, Sentier Fat-Garou – Parc du Mont Loup-Garou. Photos : Dominique Hamel


Vélo Mont-Tremblant, Tremblant

Pourquoi ?

Pendant l’hiver, le réseau de Vélo Mont-Tremblant se transforme en réseau de fatbike. Près de 25 km de sentiers sont damés mécaniquement et offrent quelques superbes points de vue sur la montagne de ski, la rivière du Diable ou sur la vallée et Deer Mountain. Le réseau offre des sentiers de toutes les difficultés.

À ne pas manquer : Le sentier Lynx aux abords de la rivière du Diable est de toute beauté en hiver

Sentiers d’initiation : Les sentiers Labyrinthe et Lynx

À Tremblant, sentier Geai Bleu, vue sur la vallée et Deer Mountain.


Forêt Héritage, Sainte-Anne des Lacs

Pourquoi ?

Dans la Forêt Héritage, les sentiers ne sont pas damés mécaniquement. Les sentiers sont damés uniquement par les raquetteurs. Les sentiers sont donc ultra étroits ce qui augmente le niveau de difficulté. Ce réseau est donc approprié pour une catégorie de cyclistes plus avancés.

À ne pas manquer : Tous les sentiers sont superbes, mais il ne faut pas manquer le sentier Super Sport (SS)

Sentiers d’initiation : Il n’y en a pas. Sentiers de niveau intermédiaire / avancé seulement.


Souhaitons-nous un bel hiver blanc et pas trop froid pour jouer dehors le plus souvent possible.  Au plaisir de vous croiser sur un de nos sentiers coups de cœur en fatbike!

Pour plus d’idées plein air, suivez Seulement pour jouer dehors sur Facebook !

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.