Baseball mineur : Percée intéressante pour les Pirates et les Orioles aux régionaux

Photo de Journal Le Nord
Par Journal Le Nord
Baseball mineur : Percée intéressante pour les Pirates et les Orioles aux régionaux
Les Pirates de Prévost sont les finalistes 2019 des séries Moustiques A, de la Ligue des Laurentides. (Photo : Isabelle Laroche)

Des formations de baseball mineur de la région ont connu des séries éliminatoires fructueuses, en effectuant une percée jusqu’à la grande finale régionale des Laurentides.

 

Chez les Moustiques A, les Pirates de Prévost ont réussi à coller quatre victoires d’affilée en séries, avant de baisser pavillon par un maigre point, 14 à 13, devant les Cards A1 Rouges de Deux-Montagnes. Les jeunes flibustiers avaient aussi connu une séquence de quatre parties sans défaite (3-0-1), en saison régulière 2019.

Les éliminatoires Moustiques A de 2019 se déroulaient à Mirabel.

Les Pirates ont fait tonner leurs bâtons à cet endroit, étant l’équipe qui a produit le plus de points à l’attaque, avec une récolte de 72 points marqués, en cinq parties. Pour un, le joueur de deuxième année Éliam Lussier a connu une semaine éliminatoire de rêve, en produisant 12 points, à l’aide de 4 triples et de 2 circuits intérieurs.

Les Pirates ont connu une saison régulière progressive, cumulant une fiche de 8v-9d-1n, tout en atteignant les demi-finales du tournoi provincial Moustique A de Blainville, en juillet.

Au cours de cette saison, Jonathan Robert a mené l’attaque des siens à la moyenne au bâton (,707), aux coups sûrs (29), aux points marqués (27) et aux buts volés (23). Sa moyenne de puissance s’est établie à ,976. Mathis Larocque a produit le plus de points (27). Zakary Beauchamp a quant à lui claqué 7 doubles. Au monticule, Olivier Mantha a retiré 19 frappeurs sur des prises.

Envolée des Orioles

Dans la catégorie Atome A, les Orioles de Saint-Jérôme se sont rendus à la finale régionale, où les Bisons A2 de Saint-Eustache les ont vaincus 20 à 15. « Nos jeunes ont fait preuve de nervosité. On a été moins efficace défensivement. Nos joueurs ont ressentis la pression et l’enjeu d’une finale. Malgré un retard de 0-5 au pointage, mais nous avions repris les devants en 3e manche. L’expérience vient à la suite de parties corsées de ce genre », a commenté l’entraîneur des Orioles, Stéphane Goyette.

Les Orioles ont connu une saison régulière de rêve, avec un dossier de 14 victoires, contre une seule défaite. « Notre super defensive nous a grandement aidé. Elle s’est développée grâce à ces jeunes qui voulaient apprendre. Au prochain Gala Méritas, Jett Thinel (,700 moyenne au baton), Zackary Goyette (,760, dont 6 citcuits) et Tomas Guay (frappeur de puissance) seront nos candidats aux honneurs ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de