Patinoires jérômiennes : Gardiens de sécurité et policiers en renfort aux surveillants

Par Luc Robert
Patinoires jérômiennes : Gardiens de sécurité et policiers en renfort aux surveillants

Les nouvelles règles sanitaires d’interdiction de la pratique du hockey extérieur risquent d’alléger le travail des préposés aux patinoires de Saint-Jérôme, qui ont été confrontés à de nombreux débordements lors des 30 derniers jours.

Pendant les vacances du temps des Fêtes et au début de janvier 2021, les patinoires du secteur de la Polyvalente Saint-Jérôme ont été fortement achalandées, au point où le surveillant en devoir peinait à contenir les très nombreux hockeyeurs qui se présentaient sur les lieux, souvent sans avoir utilisé le système de réservations en ligne des plages horaires.

Selon des sources dignes de foi, requérant l’anonymat, des pertes de contrôle sont survenues lorsque des groupes d’amis débarquaient des voitures en masse, pour aller enfiler leurs patins sur les bancs de neige et dans la forêt avoisinante. Alors que le préposé vérifiait les réservations dûment effectuées à l’entrée, d’autres hockeyeurs franchissaient les bandes à l’autre bout des patinoires et refusaient ensuite de quitter la surface glacée.

Devant les échanges verbaux musclés entre les utilisateurs et le surveillant en devoir, la Ville de Saint-Jérôme n’a eu d’autres choix que d’embaucher deux gardiens de sécurité, en plus d’installer sur place des barricades en entonnoir, afin de mieux filtrer les utilisateurs.

La nouvelle procédure limitant au patinage libre l’accès aux enceintes extérieures jérômiennes, par décret, sera plus facile à appliquer que du hockey à bulle familiale ou à quatre contre quatre. Les filets ont d’ailleurs été retirés aux patinoires, samedi dernier.

Les autorités locales se sont fiées à la bonne volonté des utilisateurs, alors que plusieurs familles en congé et d’autres en confinement ont convergé simultanément aux mêmes endroits de loisirs.

Certains débordements ont été signalés au Service de police de la Ville de Saint-Jérôme, qui a été contraint de déléguer des patrouilleurs sur les lieux.

« Il y a eu trois appels aux policiers à la patinoire (de la Polyvalente), depuis le 29 décembre. Aucune infraction n’a été observée, lors de ces appels. Les déplacements policiers étaient au sujet du nombre de personnes à la patinoire et du port du masque. Une surveillance policière accrue est effectuée à cet endroit et des déplacements policiers y sont effectués, afin de s’assurer du respect des règles (sanitaires) », a commenté Mme Chantal Bellemare, policière aux relations communautaires et médiatiques, au Service de police de la Ville de Saint-Jérôme (SPVSJ).

L’agente invite d’ailleurs les autorités et les citoyens à leur signaler d’autres éventuels débordements.

« Si les agents de sécurité ont besoin d’assistance, ou si des citoyens constatent une infraction, ils peuvent appeler au poste de police, au 450 432-1111, poste 7 ».

Nos sources ont ajouté qu’à deux occasions, des personnes ont visité les lieux pour festoyer, en dehors des heures d’ouverture. Les autorités se sont occupées des cas, qui n’ont pas été plus nombreux que les années précédentes. La Ville dispose de surveillants mobiles, pour vérifier les différents sites de loisirs sur le territoire.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments