Patinage artistique Saint-Jérôme : Hommage triomphal aux « rois de la musique »

Par Luc Robert
Patinage artistique Saint-Jérôme : Hommage triomphal aux « rois de la musique »
Les Champions canadiens 2019, en couple novice, Kelly-Ann Laurin et Loucas Éthier, ont ravi la foule. (Photo : Claude pelletier)

La 49e revue annuelle de Patinage Saint-Jérôme a récemment ébloui la galerie, alors que près de 200 patineuses et patineurs ont présenté deux spectacles de fin d’année hauts en couleur.

Sous le thème « les rois de la musique », les représentations ont affiché presque complet, à l’aréna Rivière-du-Nord : soit 650 spectateurs le samedi, puis près de 800 amateurs le dimanche. 

À noter qu’une partie de la patinoire était réservée à l’arrière-scène pour la préparation des interprètes.

Le public a rapidement été mis dans le coup grâce à un volet disco. L’excitation a atteint son comble, lorsque la soliste or en style libre, Charlyze Simard-Caron, a exécuté un numéro rock, en s’élançant sur le tube « Back in Black », d’AC/DC, toute de noir vêtue.

La soliste intégrée aux Olympiques spéciaux, Ariane Faucher, a ensuite démontré toute sa détermination, avec une superbe prestation. La première partie du spectacle s’est achevée par le numéro des Champions provinciaux 2018 en danse pré-juvénile A Lilia Brissette et Thierry Caron.

Duos familiaux

Au deuxième acte, des pères d’athlètes ont brisé la glace en duos avec leur progéniture. La soliste or en habiletés de patinage, Juliana Lapointe, a impressionné la foule avec une solide coordination, sur l’air envoûtant de « Walk like an Egyptian », des Bangles.

« C’est une pièce entraînante qui m’a mise en valeur. Ma mère, Linda (Joyal), l’avait suggérée. Avec un bon « taping » (bandage) de mon père (Éric, soigneur des Sportifs de Joliette) à un genou endolori, ça s’est très bien déroulé », a décrit Juliana. Le duo a été apprécié par la patineuse de 6e année, à l’école Saint-Jean-Baptiste. 

« Ça a été une belle occasion de faire une activité à deux avec mon père. Je reprends mon souffle quelques jours, avant de sauter à nouveau sur la glace. »

Laurin et Éthier performent

Lors de la représentation de dimanche, Kelly-Ann Laurin a exhibé toute l’étendue de son talent, tant à titre de soliste, qu’en duo avec Loucas Éthier, avec qui elle a remporté le titre de Champions canadiens 2019, en couple novice.

« Il s’agissait de notre 3e prestation en 24 heures, car nous avons aussi patiné samedi à Cowansville et à Bromont. Kelly-Ann a bien réussi dans le numéro sur Céline (Dion); comme au rappel, sur de la musique latine (Incredible) », a louangé Loucas Éthier, 18 ans, membre du club Bromont sur glace.

Sa jeune partenaire de 13 ans était tout sourire en entrevue. « J’étais plus détendue qu’en compétition. C’est un cadeau de patiner devant ma famille. Je me suis laissée aller », a commenté Kelly-Ann.

Solide Maya

Avant le medley de fermeture, la patineuse du secteur Bellefeuille, Maya Isabelle, a livré à un rythme endiablé la chorégraphie d’Anick Charest.

« Lors du spectacle, c’était un défi émotif de patiner en solo sur une pièce de Ginette Reno, a témoigné l’invitée spéciale. J’ai récemment franchi une étape importante de ma carrière en passant chez les seniors, avec des premières positions aux Invitations de Lachute et de Terrebonne. Je suis prête, à 19 ans, à m’affirmer », a lancé celle qui a été membre d’Équipe Québec pendant quatre ans.

Juliana Lapointe a impressionné sur l’air envoûtant de «Walk like an Egyptian», des Bangles.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de