Patinage artistique : Kelly-Ann Laurin et Loucas Éthier couverts d’or en Allemagne

par Luc Robert
Patinage artistique : Kelly-Ann Laurin et Loucas Éthier couverts d’or en Allemagne
Loucas Éthier et Kelly-Ann Laurin ont obtenu leur billet pour le Championnat mondial junior, en triomphant en Allemagne. (Photo : Yvan Desjardins.)

Le couple de patineurs composé de Kelly-Ann Laurin et de Loucas Éthier a donné un exemple probant de son talent, en arrachant l’or chez les juniors, à l’Omnium de Bavière, en Allemagne.

Laurin et Éthier sont montés sur la plus haute marche du podium grâce à une récolte de 139,71 points, devançant Gabrielle Lévesque, de Bridgewater en N.-É., et Pier-Alexandre Hudon, de Saint-Roch-des-Aulnaies, deuxièmes, avec une note globale de 139,57.

La Jérômienne et son partenaire de Saint-Alphonse-de-Granby en ont mis plein la vue aux juges, lors de la compéti-tion tenue dans la ville d’Oberstdorf. Cette performance les qualifie pour le Championnat mondial junior de l’ISU, qui aura lieu du 2 au 8 mars, à Tallinn, en Estonie.

« Ça a été une chaude lutte tout au long des épreuves, entre les deux couples canadiens. Il y avait seulement 0,14 point d’écart au total. Kelly-Ann et Loucas ont remporté le programme long, alors qu’ils avaient pris la 2e place, derrière Lévesque et Hudon, au court. On s’attendait à une lutte corsée entre les deux duos », a analysé l’entraîneur Yvan Desjardins, qui les supervise à l’École Excellence de Rosemère.

« En fait, Kelly-Ann et Loucas ont réussi un programme long sans faute. Ils ont intégré un triple twist et des doubles axels, côte à côte. Patinage Canada refusait de séparer les deux couples, à savoir qui ira au mondial junior. Ils voulaient qu’ils se démarquent d’eux-mêmes, dans le feu de l’action, en Allemagne. Kelly-Ann et Loucas sont allés chercher leur dû », a-t-il poursuivi.

Pas moins de 16 patineurs et patineuses juniors, dont Laurin et Éthier, ont représenté la feuille d’érable sur le vieux continent, pour un total de 32 patineurs canadiens sur place, toutes catégories confondues.

« Même s’il s’agissait de notre première compétition en Allemagne, je savais un peu à quoi m’attendre, après avoir terminé par le passé 6e en Pologne. Chez les juniors, il y a plus de manœuvres à exécuter. Avant la compétition en Allemagne, nous avons pu nous reposer, avant de participer à un entraînement, une journée avant les compétitions officielles », a souligné Kelly-Ann Laurin.

Bronze au canadien

Tout juste avant de s’illustrer sur la scène internationale, les deux québécois sont revenus des Championnats canadiens juniors de Mississauga, en Ontario, avec une médaille de bronze au cou, et ce, à leur première année chez les juniors. En 2019, ils avaient été champions canadiens chez les novices.

« Cette médaille de bronze nous a insufflé une bonne dose de confiance, avant de partir pour l’Allemagne. À cette compétition nationale de janvier, nous avions gardé intact notre programme long, mais nous avions apporté quelques améliorations au court », a expliqué la jeune Laurin, maintenant âgée de 14 ans.

Son coéquipier Loucas Éthier, le vétéran de 19 ans, a gardé un bon souvenir du bronze conquis, mais n’a pas pavoisé en entrevue.

« On y va selon nos objectifs de pointages à atteindre. Les résultats sont supérieurs aux attentes, mais on garde la tête froide. On est allé en Allemagne pour l’expérience et s’améliorer conjointement. Ça sera pareil à Tallinn ».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de