Passage remarqué de François Legault à Saint-Jérôme

Photo de France Poirier
Par France Poirier
Passage remarqué de François Legault à Saint-Jérôme
Bruno Laroche, préfet de la MRC, Youri Chassin, député de Saint-Jérôme, le premier ministre François Legault et le maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher. (Photo : Émilie Nadeau)

La visite du premier ministre François Legault à Saint-Jérôme, le 7 juillet dernier, n’est pas passée inaperçue, alors qu’il rencontrait les dirigeants du CISSS des Laurentides, des syndiqués l’attendaient. Puis, en après-midi, ce sont des manifestants qui étaient présents à la Place des festivités pour faire connaître leur mécontentement face aux restrictions de la Santé publique en lien avec la COVID-19.

 

C’est dans le cadre de la tournée des régions que le premier ministre était à Saint-Jérôme. Il a eu une rencontre privée avec son caucus entièrement caquiste des Laurentides. Par la suite, il a rencontré le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher et le préfet de la MRC de La Rivière-du-Nord Bruno Laroche, maire de Saint-Hippolyte en compagnie du député de Saint-Jérôme, Youri Chassin pour discuter des grands enjeux régionaux.

Situation du Centre intégré de santé et des services sociaux

Comme l’a souligné François Legault lors d’une mêlée de presse à l’issue de cette rencontre, « le manque de personnel dans les CHSLD a aussi été un enjeu dans la région des Laurentides comme ailleurs. Heureusement, le CISSS bénéficiera de nouveaux préposés qui sont en formation actuellement. Ils seront 500, d’ici le 15 septembre, à s’ajouter au personnel existant, ce qui aidera s’il y a une deuxième vague cet automne », a souligné le premier ministre.

Il a ajouté que la situation dans les CHSLD de la région, dont plusieurs sont vétustes, était prioritaire. « Il est important de rénover et de construire les maisons des aînés. Il y a cinq projets de ces maisons dans les Laurentides », a affirmé François Legault.

Outre les maisons des aînés, il y a l’Hôpital de Saint-Jérôme, dont la rénovation et l’agrandissement font partie des urgences. « C’est impossible avec tout le volume actuel de donner des services dans des délais raisonnables. Ça fait longtemps qu’on parle de cet agrandissement, je n’en reviens pas que ce ne soit pas encore commencé », ajoute-t-il.

Infrastructures routières

Pour le chef du gouvernement, le projet prioritaire est la construction de voies réservées sur l’A-15. « Ça n’a pas de bon sens la congestion que l’on vit. On doit commencer rapidement ces travaux. Il y a aussi du travail à faire sur la 117 plus au nord pour la faire passer à quatre voies et le dossier de la 50 à Lachute et Mirabel que l’on doit dédoubler vers l’Outaouais », a expliqué le premier ministre.

« Finalement, le dossier qui dure depuis des décennies soit le parachèvement de l’A-19 est un autre dossier que le gouvernement voudrait réaliser ».

Monsieur Legault est revenu sur le projet de Loi 61, dont il souligne avoir reçu l’appui du maire de Saint-Jérôme et du préfet de la MRC. « On a besoin d’un projet pour changer les lois et règlements pour que la période de délais d’autorisation soit réduite. Pas question de réduire les exigences, particulièrement en environnement, mais ça n’a pas de bon sens que ça prenne 4, 5 ou 6 ans avant de construire un projet d’infrastructure. Je voudrais être capable à l’automne de présenter un nouveau projet de Loi à cet effet », a souligné Monsieur Legault.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de