Pascale Roy Lafontaine : Baroudeuse contagieuse

Photo de Sandra Mathieu
Par Sandra Mathieu
Pascale Roy Lafontaine : Baroudeuse contagieuse
Guide de surf et instructeure de yoga, Pascale Roy Lafontaine a cofondé l’entreprise Écho Aloha à Morin-Heights et offre des cours de SUP et de yoga, ainsi que des retraites d’aventure et camp de surf à l’étranger. (Photo : courtoisie)

Pascale Roy Lafontaine a trimballé son baluchon, sa planche de surf, son SUP et son tapis de yoga dans 1 001 lieux paradisiaques avant de s’installer avec son âme sœur Jonathan Busby à Morin-Heights où elle est devenue maman et a cofondé Écho Aloha, une entreprise qui grandit en beauté! Zoom sur un parcours singulier.

 

Vous avez peut-être aperçu cette souriante blonde aux yeux bleus à TV5 puisqu’elle a été choisie par l’équipe de Guides d’aventures au bout du monde pour prendre part à une émission complète et ainsi faire découvrir son métier de guide de surf qu’elle pratique depuis plus de 10 ans. On y découvre une femme à l’énergie contagieuse qui aime plus que tout partager sa passion avec ses clients et bien sûr son conjoint et sa mignonne Maïla, déjà adepte de surf (elle en est déjà à son 6e camp à l’étranger!).

Pascale se décrit comme une téméraire qui n’a jamais attendu après personne pour aller au bout de ses rêves. « J’ai toujours foncé et voulu prouver que j’étais capable de repousser mes limites, lance l’athlète de 38 ans originaire d’Abitibi. C’est comme si je n’avais pas eu la chip de la peur à la naissance. Début vingtaine, j’ai décidé d’explorer seule le Costa Rica où j’ai appris l’espagnol et je suis tombée en amour avec le surf… J’en suis devenue accro. Ça m’a permis de connecter avec moi-même et avec l’environnement. C’est un peu plus tard en arrivant pour la première fois à Hawaii que j’ai appris l’humilité, et que j’ai compris que l’océan méritait mon respect. Ici, si on n’apprend pas à être humble, l’océan va nous le remettre en pleine face. »

Pour Pascale, le yoga est un parfait complément aux sports qu’elle pratique et il apporte la flexibilité, la force, l’amplitude et la concentration et permet de se déposer. Elle s’y intéresse depuis plusieurs années, elle cumule les formations depuis 2011 et est une ambassadrice Lolë. « Le yoga calme l’esprit et permet de focusser sur le moment présent tout comme le surf et le SUP. »

Ses études universitaires (baccalauréat et maîtrise) en communications humaines et ses années à titre d’enseignante dans le domaine ne sont pas étrangères à son intérêt pour l’autre et la bienveillance qui la caractérise dans tout ce qu’elle entreprend.

« Toutes ces années d’expérience m’ont permis de mieux saisir les gens, leur non verbal, leur énergie, ce qui est indispensable dans mon travail de guide », explique l’entrepreneure et maman qui s’émerveille de voir ses clients dépasser leurs limites et prendre confiance pour tous les aspects de leur vie par la suite.

À l’avant-garde

Il y a près de six ans, peu après avoir rencontré son conjoint, elle plonge à nouveau dans l’inconnu en cofondant Écho Aloha. « Quand on parlait de notre projet impliquant des planches à pagaie dans les Laurentides, plusieurs ne comprenaient pas. C’est un sport qui évoluait rapidement ailleurs, mais ici on était plutôt les pionniers. » Qu’à cela ne tienne, ils ont tous deux foncé en créant une entreprise mobile de location de planches à pagaie et de cours variés dans les lacs et piscines laurentiennes, tout en offrant des retraites de surf, SUP, yoga et randonnée à Hawaii, au Costa Rica, au Pérou et au Guatemala.

L’entreprise Écho Aloha et la petite famille se sont plus récemment installées près de la rivière à Morin-Heights sur chemin du Lac-Écho et en plus des nombreux cours et services de location de plus en plus en demande, le duo complice offrira dès janvier 2020 un tout nouveau studio de yoga, Le shed. Plusieurs autres projets sont dans la mire… À surveiller!

Le saviez-vous?

Pascale a habité huit ans à Hawaii, deux ans au Costa Rica, six mois au Pérou, six mois en Australie et a fait de nombreux voyages de surf prolongés à travers le monde. Depuis 2009, elle a mené plus de 35 voyages d’aventure. Blessée depuis plusieurs années à l’épaule, Pascale se réjouit de l’opération récente grâce à laquelle elle se sent comme une neuve!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de