Panthères et Pétroliers du Nord : Stéphane Maher entend garder les deux clubs à Saint-Jérôme

Par Luc Robert
Panthères et Pétroliers du Nord : Stéphane Maher entend garder les deux clubs à Saint-Jérôme
Le maire de Saint-Jérôme et président de la Régie intermunicipale de l’aréna régional de la Rivière-du-Nord, Stéphane Maher (Photo : Archives)

Le maire de Saint-Jérôme et président de la Régie intermunicipale de la Rivière-du-Nord, Stéphane Maher, veut conserver à la fois les Panthères et les Pétroliers du Nord sous un même toit, dans cette cité.
Selon le premier magistrat, les négociations de prolongation du contrat de location des Pétroliers ne seraient qu’une formalité.
«Nous venons de tenir un conseil d’administration à la Régie. Nous sommes prêts à poursuivre l’aventure avec les Pétroliers du Nord pour une autre année, avec possibilité de renouvellement. Les correctifs appliqués à la sécurité nous ont satisfaits. Ils méritent de continuer ici. J’ai été émotif dans le dossier (Diaby), mais on ne va pas s’écraser avec ça. Les Pétroliers en valent la peine».
«Quant à la durée de l’entente originale, il y a eu un peu de confusion à leur arrivée soudaine de décembre. Dans l’euphorie du moment, les Pétroliers ont parlé d’un pacte de quatre saisons. Il est vrai qu’une entente d’un an, plus trois autres saisons d’options, avait été négociée entre Mme Danielle Clément (directrice-générale de l’aréna RDN) et M. Sylvain Danis (ex-copropriétaire des Pétroliers).
Mais, compte tenu des antécédents de la LNAH, la Régie a préféré attendre. Le protocole des trois années subséquentes était préparé, mais il est demeuré sur la table, non entériné, aux fins de révision», a démêlé M. Maher.
Depuis ce temps, les Pétroliers ont modifié leur actionnariat. Hugo Bernard, Julien Rémillard, Robin Bélanger et Robert Chevrier demeurent les seuls propriétaires de la franchise.
«Il était prévu dans le plan initial que M. Sylvain Danis et Me Richard Hébert se retirent à la fin de la saison. Nous les remercions de leur expertise. Quant aux négociations avec la Régie, nous avons prouvé notre sérieux. Pour la saison 2019-2020, nous aimerions présenter des parties les vendredis soirs. Nous sommes enchantés de la réponse des partisans, souvent plus de 1 000 les samedis soirs, alors que les Canadiens jouent à la télé», a noté Robin Bélanger, président des Pétroliers du Nord.

Aide aux Panthères

Le maire Maher a par ailleurs offert un soutien aux Panthères. «Il reste encore deux saisons à l’entente des Panthères. Je sais qu’ils sont stressés par la publicité et les faibles assistances. La Régie ne peut s’engager à les aider, mais la ville de Saint-Jérôme entend s’impliquer et dédommager la formation. Des jeunes du coin s’alignent avec les Panthères: c’est important».

La grande séduction

On entend souvent, ces jours-ci, que les deux équipes locales de hockey sont courtisées pour occuper le nouvel aréna de 1 000 sièges, qui s’ajoutera à la première glace actuelle de l’aréna Val-d’Espoir, à Saint-Janvier (Mirabel).
«Nous n’avons approché personne, mais nous sommes ouverts aux négociations. Il y a de la demande, y compris pour des équipes de haut niveau», a soulevé M. Michel Lauzon, conseiller du district no.1, à Mirabel.
Pour sa part, la directrice-générale ajointe de la municipalité, Mme Louise Lavoie, confirme que le nouvel amphithéâtre contiendra 750 sièges pour le hockey, en plus de 250 sur le parterre, pour d’autres événements.
«Il devrait ouvrir ses portes en août 2020. Malgré l’ajout de l’aréna de Saint-Canut, nous affichons complet, à Val-d’Espoir et à Jean-Laurin. Les gens impliqués nous parlent souvent des problèmes de pratiques à demi-glace», a-t-elle déploré.
Mirabel profitera de la construction de la nouvelle glace pour remplacer le système de réfrigération de la patinoire actuelle.
Le système au fréon, de Val-d’Espoir, sera alors remplacé par un système au CO2.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de