|

Chat et chien

Par Mimi Legault

En partant, cette pensée de Winston Churchill : les chiens vous regardent avec vénération, les chats avec dédain : il n’y a que les cochons qui vous considèrent comme leurs égaux. Bang! En plein sur le museau! Avec deux enfants, nous avons toujours privilégié l’adoption d’animaux : c’est ainsi que nous avons eu des chats (je ne les compte plus), chien, gerbilles, poissons rouges, inséparables, tortues, hamsters, perroquet (eh oui). Je dois en oublier. J’ai souffert de ne pas en avoir dans ma jeunesse. Curieusement, si ma mère a toujours refusé qu’un animal entre dans la maison, elle s’entêtait à les nourrir. C’est ainsi que Coco, Copain, Princesse et Sam ont pu bénéficier de ses largesses alimentaires.

Lorsque je me promène dans la rue, que je rencontre un chien avec un maître qui le tient solidement en laisse ou qui le tire continuellement par le cou, je pousse un soupir. Ce n’est pas tout le monde qui mérite son chien comme ce n’est pas tous les parents qui sont dignes d’avoir des enfants. Un entraîneur m’a déjà affirmé qu’il pouvait en quelques leçons dresser un chien, mais à mon avis, éduquer le proprio demanderait bien des heures supplémentaires… J’aime tout autant le chat que le chien parce qu’ils demeurent vrais : le caniche ne cherche pas à ressembler à un berger allemand.

Prenez un chien : vous le nourrissez, vous le comblez d’affection, vous l’amenez en balade et il se dira : wow, mon maître doit être un dieu. Et si de la même manière, vous faites tout pour le bonheur de votre chat, celui-ci pensera : wow, je dois être un dieu. Mais attention! L’admiration que vous porte votre chien ne prouve absolument pas que vous êtes admirable.

J’ai gardé un faible pour le félin dans le sens qu’il se suffit davantage à lui-même. Les chats ont tout pour eux : l’admiration des maîtres, un sommeil sans fin et de la compagnie seulement s’il en a envie. Une amie m’a donné une pancarte décorative sur laquelle sont inscrits ces mots : j’habite chez mon chat. C’est à peu près ça. Le chat se fait une gloire de démontrer qu’il a sa place dans la maison. La meilleure. Si vous êtes digne de son affection, il deviendra peut-être votre ami, jamais votre esclave. Il est supérieur au chien dans l’art de préserver son indépendance dans sa capacité à mener sa propre vie tout en partageant notre demeure. Si le chien est un employé, le chat travaille à son compte. Ou si vous préférez, les chiens ont des maîtres, les chats ont des serviteurs. Si l’un et l’autre pouvaient parler, ils ne seraient sans doute pas d’aussi bons amis pour l’Humain. La première chose que j’ai apprise à cinq ans sur les chiens : ne jamais manger un hot-dog devant un chien affamé… Et l’une de mes amies a également appris qu’elle n’aurait jamais dû acheter un tapis blanc avec un chien noir… D’ailleurs, le problème avec le chien c’est qu’il est à la fois malpropre et affectueux. J’ai même connu une dame (mon prof de piano) qui gardait malgré tout, son chien insupportable pour des raisons sentimentales, son mari le détestait.

Ce que j’aime par-dessus tout de mon chat c’est cette aisance suprême du bonheur à pratiquer le farniente soit ne rien faire. En y pensant bien, mon prochain chat, je vais l’appeler Zen. Avez-vous déjà remarqué que le chat qui dort et qu’il ne faut pas réveiller est toujours installé dans votre fauteuil préféré?

J’observe beaucoup Henri, mon chat. On s’aime bien tous les deux. Des fois, je m’entends mieux avec lui qu’avec l’Homme. On serait peut-être plus humain si on regardait vivre les bêtes… Souvenez-vous, il n’y a pas juste les animaux qui ont la rage… Henri exprime très clairement ses désirs et ses humeurs. Il miaule très peu, mais lorsqu’il le fait, il sort son assortiment d’intonations qu’il maîtrise parfaitement. Ajoutez à ça, mimiques et postures, je ne m’ennuie jamais avec lui. Il démontre son caractère lorsque monsieur a une crise « d’hypocroquetterie». Alors là… Henri sait exactement à quel moment je vais me réveiller, il vient donc me visiter une demi-heure avant.

Bref, comme l’a si bien dit Brigitte Bardot : chat ou chien, c’est un cœur avec beaucoup de poil autour!

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *