On souligne 40 ans à la défense des droits humains

Photo de France Poirier
Par France Poirier
On souligne 40 ans à la défense des droits humains
Des membres d’Amnistie internationale St-Jérôme / Laurentides. (Photo : Courtoisie)

Amnistie internationale Saint-Jérôme Laurentides

Les membres d’Amnistie internationale St-Jérôme/Laurentides (AI) invitent la population à la célébration des 40 ans de fondation.

 

L’événement aura lieu le samedi 26 octobre de 13 h à 15 h 30, à la Vieille-Gare de Saint-Jérôme. Au cours de la cérémonie, on présentera les témoignages d’Abderrahman Ben Khaladi et de Carmen Quintana, deux ex-prisonniers d’opinion. On comptera aussi sur la présence des parents d’Anastasia De Sousa qui a été tuée lors de la fusillade du Collège Dawson. De plus, des membres de différents groupes comme la communauté autochtone mohawk, des personnes LGBTQ, des Auteurs des Laurentides, des groupes de femmes, des organismes communautaires, de défense de droits, de personnes handicapées et de solidarité internationale participeront à la célébration.

Celle-ci sera animée par Clotilde Bertrand, une défenseure des droits humains de longue date et présidée par Jean-Luc Hétu qui a contribué à la formation de la Section Canada francophone d’Amnistie internationale.

Une cérémonie autochtone, une prestation de gumboots de la Tribu de Gaïa, un slam d’Hélène Sylvain et le dévoilement de la nouvelle Place de la paix ajouteront une touche spéciale à cette journée commémorative d’engagement de la communauté laurentienne pour la défense et le respect de tous les droits humains.

 

Les bons coups du groupe

• La plantation de 8 arbres pour la paix.

• Les spectacles-bénéfices.

• La confection par des artistes de la région de sculptures pour une exposition à grand déploiement au Carrefour du Nord.

• La réalisation par une artiste de Val-David d’un magnifique batik (avec 2 000 signatures) qui a été envoyé avons envoyé à Suharto en Indonésie.

• L’adoption d’un premier prisonnier d’opinion le père Iosif Svidnisky, un prêtre catholique russe, par les évêques de Saint-Jérôme

• Une campagne dans les écoles primaires pour le père Iosif

• La campagne pour les enfants des rues avec des bouts de choux de garderies

• Les enfants de nombreuses écoles de Saint-Jérôme qui ont confectionné de merveilleuses cartes pour un prisonnier tunisien Abdu qui a été, pour notre plus grand bonheur; libéré.

• La fabrication de chandelles d’AI par des élèves de la Fourmilière.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de