On se mobilise pour prévenir l’irréparable

Photo de France Poirier
Par France Poirier
On se mobilise pour prévenir l’irréparable
Lisa Tupper, Me Pascal Rochefort, Stéphane Doré, le député Youri Chassin, John Tittel, Cynthia D’Aoust et Amélie Gauthier. (Photo : Isabelle Otis photographe)

Centre de prévention du suicide Le Faubourg

France Poirier – Lors du Gala annuel du Centre de prévention du suicide Le Faubourg, plus de 225 personnes étaient réunies pour aider le CPS à amasser des fonds afin de poursuivre sa mission.
Ainsi, les sommes recueillies pour la soirée, jumelée à l’encan silencieux et au partenariat de commanditaire majeurs, ont été de 60 974 $. « Nous avions comme objectif d’amasser 50 000 $, il s’agit là d’un montant record, alors que l’an dernier, l’événement avait permis d’amasser 35 588,69 $. Nous sommes très heureux du succès de notre gala », a souligné la directrice générale Amélie Gauthier.
Ces sommes amassées serviront directement à la mission qu’est la prévention du suicide ainsi que pour les services et permettront à l’organisme régional de mobiliser davantage de ressources en matière de prévention du suicide sur son territoire et de maintenir la gratuité des services offerts à la population.

Un investissement qui change tout

« L’an passé, grâce à la contribution amassée, nous avons pu répondre plus efficacement sur la ligne de prévention suicide en prolongeant un contrat à temps partiel. De plus, nous avons pu faire démarrer un groupe de soutien pour Homme en détresse en projet pilote », a souligné dans son mot de bienvenue Amélie Gauthier. Elle ajoute que la mobilisation a permis de bâtir un comité philanthropique composé d’hommes et de femmes de la communauté d’affaires.
Sous la présidence d’honneur de Stéphane Doré, président et stratège de Erod agence créative, cette soirée a donné lieu à de touchants témoignages d’endeuillés et de survivants, mais fut aussi l’occasion d’assister à la prestation très sentie de Stéphanie St-Jean, grande gagnante de La Voix IV dont le parcours a été marqué par la maladie mentale. Haut en émotions, le Gala du Faubourg fut surtout l’occasion de rassembler la communauté des Laurentides autour de cette cause pressante qu’est la prévention du suicide.

Témoignage émouvant

La mairesse de Sainte-Sophie Louise Gallant, aussi ambassadrice de l’organisme, a témoigné de son parcours ayant perdu deux beaux-fils par suicide et ayant elle-même vécu une période difficile qui l’a mené à une tentative de suicide. Elle comprend la douleur des endeuillés face à cette mort et la douleur de ceux qui ne voient pas de solution à leur problème. « C’est pour cette raison qu’il est important d’en parler et d’aller chercher de l’aide. C’est aussi pour cette raison que nous avons formé une équipe de sentinelles à la Municipalité de Saint-Sophie, devenant la première ville de la MRC à recevoir cette formation en prévention du suicide », a souligné avec émotion Mme Gallant.

Ce qu’il faut savoir…

On calcule en prévention suicide que pour 1 suicide il y a 10 personnes de touchées de près.
On sait que les dernières statistiques démontrent qu’il y a eu en 2015 : 1 128 suicides au Québec.
Nous parlons donc de 11 280 personnes en deuil par suicide pour cette année seulement.
Ce qui se traduit à environ 1 000 endeuillés par suicide chaque année dans les Laurentides qui vivront un deuil particulièrement douloureux, long et auront besoin de soutien.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de