Odette Charbonneau en mission

Par Mychel Lapointe

Habituellement, quand on souffre de fibromyalgie, on prend des médicaments et certains jours on se limite dans ses déplacements. Oubliez cela, ce n’est pas la vision des choses de Mme Odette Charbonneau.

Non seulement, la résidante de Sainte-Sophie n’a pas l’intention de rester sagement assise chez elle, malgré la maladie qui l’afflige depuis 20 ans, mais elle a décidé de s’impliquer pour les enfants malades.

Le Kilimandjaro

En effet du 3 au 18 janvier prochain Odette Charbonneau sera du départ de l’expédition qui se lancera à l’assaut du sommet du Kilimandjaro. À cette occasion, quatorze participants, accompagnés de quatre personnalités publiques, tenteront d’atteindre le plus haut sommet africain. Cet audacieux défi a pour objectif de venir en aide aux enfants atteints de cancer.

De façon claire, chaque grimpeur s’engage à recueillir un maximum de dons pour la Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau, en plus de défrayer lui-même les coûts reliés à son voyage. Tous les fonds amassés seront destinés à l’aménagement du Centre de cancérologie Charles-Bruneau du CHU Sainte-Justine et à la recherche sur le cancer pédiatrique.

Pour sa part, Odette Charbonneau fera alors équipe avec la populaire animatrice Eve-Marie Lortie de l’émission matinale Salut Bonjour à TVA.

C’est d’abord pour se prouver quelque chose à elle-même qu’Odette Charbonneau a accepté de relever le défi, mais aussi pour aider les enfants atteints de cancer qui doivent se rendre régulièrement au Centre de cancérologie Charles-Bruneau pour y recevoir des traitements. À titre de contribution personnelle, Mme Charbonneau, une notaire de profession dans la région de Laval, vise à ramasser rien de moins que 50 000 $. À l’heure actuelle, elle a réussi à accumuler plus de 10 000 $, soit le minimum pour être du voyage.

Les gens intéressés à souscrire à la mission d’Odette Charbonneau peuvent le faire via Internet en suivant le chemin suivant : se rendre sur le site de la Fondation Charles-Bruneau (www.charlesbruneau.qc.ca), cliquez sur l’icône du Kilimandjaro, abaisser le curseur jusqu’à l’équipe 2 et suivre les instructions.

Drapeau de Sainte-Sophie

Par ailleurs, Odette Charbonneau est bien consciente que l’expédition qui l’attend ne sera pas de tout repos. Outre l’ascension, le Kilimandjaro représente un défi encore plus exigeant, puisqu’à proximité du sommet l’air se raréfie.

Pourtant, Odette Charbonneau a bien l’intention de se rendre jusqu’au bout. Elle entend le faire d’abord pour elle, ensuite pour les enfants, mais aussi parce qu’au cours d’une récente visite à l’Hôtel de ville de Sainte-Sophie, le maire Yvon Brière lui a confié une mission : faire flotter au sommet du Kilimandjaro le drapeau de Sainte-Sophie qu’il lui a remis.

D’ici là, Odette Charbonneau continue à suivre un entraînement rigoureux. Le week-end dernier, elle a bravé la pluie et le froid lors d’une expédition au mont Washington.

Il faut bien se préparer pour le grand défi…

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de