| Par journal-le-nord

Le Mikes de Saint-Jérôme fermé : la sécurité avant tout

Ève Ménard – Normand Vézeau, propriétaire du Mikes à Saint-Jérôme, a pris la décision de fermer son restaurant en raison d’un achalandage très réduit et surtout, pour la sécurité de tous.

En effet, le propriétaire m’explique qu’avant la fermeture officielle, la quantité de clients était réduite de 85%, environ. « J’ai choisi de fermer pour la sécurité du personnel, aussi », affirme-t-il.

Bien entendu, les impacts sont significatifs. Ce sont 50 employés qui se retrouvent sur la chômage. Normand Vézeau travaille justement à remplir les cessations d’emploi pour son personnel. « On passe environ 3000 clients par semaine au Mikes. Avec les livraisons, on fait environ 3600 ou 3700 repas par semaines. » Il s’agit donc de beaucoup de revenus qui ne seront pas au rendez-vous pour le restaurant.

Or, le propriétaire est totalement conscient qu’il s’agit à présent d’une situation hors de son contrôle et qu’il doit tout simplement être patient en attendant la suite. « La suite, ça va dépendre de combien de temps ça va durer et comment les décisions du gouvernement vont évoluer », conclut-il.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août