| Par Luc Robert

Un autre laurentien s’illustre

Les Laurentides poursuivent leur tradition en développant des athlètes de pointe en sport de glisse, avec l’émergeance de Louis Éthier au sein de l’Équipe du Québec de surf des neiges.

Voilà plus de 12 ans que l’athlète de Val- David pratique cette discipline. À 18 ans, il participe à des compétitions nationales et du circuit NorAm depuis trois saisons hivernales.

« Je suis natif de Saint-Placide, sur le bord de la rivière des Outaouais. En déménageant à Val-David, j’ai été initié très jeune aux pentes de ski, car mon père est un passionné. Il oeuvrait comme moniteur à Tremblant et je l’ai vite suivi. Au secondaire, je pratiquais aussi au mont Belle-Neige », s’est remémoré l’étudiant au niveau collégial.

Cette initiation hâtive aux pentes lui a permis de faire le tour des nombreuses stations de la région.

« J’ai rapidement eu une vue d’ensemble de toutes les pentes des Laurentides. De Sommet Avila à Belle-Neige, en passant par Mont-Tremblant, j’ai vu plusieurs set-ups. Je me spécialise dans le slope style, un mélange de sauts et de rails métalliques. Il y a aussi le gros saut, le big-air. L’été, je m’entraîne au centre Maximise, à l’ancien Mont-Castor. Maximise est devenu un des meilleurs parcs à neige au Québec, en fonction à l’année longue. Avec sa rampe en brosse et son atterrissage sur le sac d’air en pente, ça nous ramène aux conditions presque réelles de l’hiver. »

Objectif ambitieux

Auteur de deux top 5 au classement de 2019-2020, Éthier espère atteindre de nouveux sommets cet hiver.

« Il y a deux saisons, j’étais le négligé. À l’hiver 2022, malgré un calendrier chargé, j’espère me rendre jusqu’aux championnats mondiaux. Voir des athlètes québécois performer mondialement comme Sébastien Toutant, Maxence Parrot, Élizabeth Hosking et autres, ça me donne le goût de me pousser pour atteindre un nouveau plateau. J’aspire à bruler le processus et à progresser », a souligné en entrevue le fougueux athlète.

« En 2020, j’avais développé un projet vidéo, que l’on va reprendre incessamment. Autant l’annulation de la première pandémie ne m’a pas ébranlé, autant cette fois leur annonce que tous les sports étaient suspendus a fait tomber ma motivation. J’ai cependant appris par ma fédération qu’un compromis a été trouvé avec le gouvernement. On va pouvoir retourner sur la neige en suivant quelques consignes : pour une compétition, les rassemblements seront interdits, les inscriptions et la remise du dossard auront lieu à l’extérieur, à la dernière minute. Il n’y aura aucune remise de médailles et il n’y aura aucun spectateur pour encourager sur place. »

Éthier attend avec impatience la journée du 18 janvier. « Cette date marquera ma première compétition de l’année en surf. Ça se passera à Sun Peaks, en Colombie-Britannique. J’irai en Alberta ensuite. Mes descentes ressemblement de plus en plus à celles des meilleurs du milieu et je dois maintenir cette constance qui, en bout de ligne, me permet de récolter des points supplémentaires. Je suis à la porte du podium et je veux me classer parmi les trois meilleurs. »

Un total de six compétitions figurent à son horaire, au sein de l’alignement de huit planchistes avec Équipe Québec.

« Nous sommes six gars et deux filles. C’est mon père Jean-Philippe qui me dirige. On a une belle équipe et un sport compétitif. Il comporte une mentalité différente des années 1990. Il y a moins de gimmick qu’avant et on y retrouve des compétiteurs normaux. On a dépassé le stéréotype des bums sur planche à neige. »

Louis Éthier est d’ailleurs un des porteparoles du Centre collégial de Mont- Tremblant (CCMT), affilié au Cégep de Saint-Jérôme, pour réaliser son projet scolaire. « J’étudie en Sciences de la nature, dans ma région, pour poursuivre ma passion : la planche à neige ! Il me restera deux ans après cet hiver. Je veux compléter mon DEC en 3 ans. Je veux aussi atteindre l’Équipe nationale NextGen (génération future). »

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.