Mercedes veut détrôner Tesla avec le concept Vision EQS

Par Louise Guertin
Mercedes veut détrôner Tesla avec le concept Vision EQS


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Le règne de Tesla comme champion de l’autonomie électrique pourrait se terminer bientôt. Sa berline Model S fera face à une sérieuse concurrence de la part de Mercedes-Benz, qui promet de grandes choses avec son nouveau concept Vision EQS dévoilé au Salon de l’auto de Francfort 2019.

Offrant un aperçu des voitures électriques pleine grandeur de demain, ce modèle à quatre portes est le quatrième concept lancé sous la bannière EQ du constructeur allemand.

Il comporte des moteurs électriques à l’avant et à l’arrière (créant ainsi un rouage integral) et une batterie de 100 kWh intégrée dans le plancher. Générant une puissance totale de 469 chevaux et un couple de 561 livres-pied, le système permet d’accélérer de 0 à 100 km/h en moins de 4,5 secondes.

Mais surtout, le concept Vision EQS annonce une autonomie de 700 kilomètres calculée d’après la norme WLTP utilisée en Europe. Ce chiffre serait inévitablement revu à la baisse en Amérique du Nord, mais il pourrait peut-être quand même battre les 600 kilomètres de la Model S Longue Autonomie.

Mercedes-Benz prétend aussi que les propriétaires pourront recharger la batterie à 80% en « beaucoup moins que 20 minutes » en la branchant dans une borne capable de fournir du courant de 350 kilowatts.

Un autre aspect technique intéressant est que la plateforme est entièrement variable. Autrement dit, grâce à sa conception modulaire, l’empattement, les voies ainsi que tous les composants du système d’entraînement, dont la batterie, peuvent être adaptés à différents types de véhicules.

Même si beaucoup d’emphase est mise sur le conducteur, Mercedes-Benz nous dit qu’une conduite autonome de niveau 3 est déjà possible et que les systèmes de capteurs, eux aussi modulaires, pourraient éventuellement permettre une conduite totalement autonome.

La structure du concept Vision EQS se compose d’un mélange d’acier, d’aluminium et de fibre de carbone. Côté design, il impressionne par sa bande de lumière qui fait tout le tour, son panneau de calandre qui s’illumine grâce à 940 DEL individuelles et ses gigantesques roues de 24 pouces. Les phares créent un effet de lumière holographique, tandis que les feux arrière intégrés à la carrosserie prennent la forme de 229 étoiles à DEL.

Enfin, l’habitacle inspiré des yachts de luxe est d’une rare élégance et comprend une version évoluée du système d’infodivertissement MBUX. On retrouve un très gros écran en cascade sur la console centrale et des écrans plus petits dans les portières. Des matériaux durables sont employés, notamment du cuir artificiel et du plastique fait de bouteilles recyclées.

Si c’est le futur des berlines de Mercedes-Benz, on embarque!

Partager cet article