Mazda songe à une MX-5 électrifiée… à une condition

Par Louise Guertin
Mazda songe à une MX-5 électrifiée… à une condition


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Étant donné l’empressement des constructeurs automobiles de diminuer la taille de leurs moteurs et de passer à l’électrique pour respecter les normes d’émissions à travers le monde, la majorité des voitures sport font soit face à l’extinction ou à une sérieuse transformation.

On sait par exemple que l’Audi TT sera éliminée et que la Ford Mustang offrira bientôt une version hybride.

Qu’en est-il de la Mazda MX-5 alias le roadster biplace le plus vendu au monde? Si vous croyez qu’elle est intouchable avec son moteur écoénergétique de 2,0 litres qui génère une puissance modeste de 181 chevaux, détrompez-vous.

Selon ce que rapporte le site Autocar, les dirigeants de Mazda étudient présentement l’avenir de leur voiture sport emblématique en se demandant si l’électrification lui conviendrait.

« Les préférences des gens qui aiment conduire des voitures sport sont sans doute en train de changer, alors nous devons réfléchir à la direction que prend le monde, affirme Ikuo Maeda, grand patron du design chez Mazda. Nous voulons avoir la meilleure motorisation pour garder la voiture légère, mais à cause des besoins et des préférences qui évoluent, nous devons explorer diverses options. »

D’un point de vue technique, le poids est assurément le plus gros enjeu auquel Mazda devrait s’attaquer en développant une MX-5 hybride ou entièrement électrique.

« La légèreté et le gabarit compact sont des éléments essentiels de la MX-5, alors si nous décidons de l’électrifier, il faudra s’assurer que ça n’affecte pas son poids », précise Ichiro Hirose, directeur de la recherche et du développement en charge de l’ingénierie chez Mazda.

Or, comme le démontre le multisegment Mazda MX-30 lancé dernièrement à Tokyo, le petit fabricant japonais est capable d’intégrer une motorisation électrique à un véhicule tout en préservant la tenue de route et la dynamique de conduite qui ont fait sa renommée. Notre collègue Gabriel Gélinas, qui en a fait l’essai, peut le confirmer.

Le MX-30 emploie un moteur de 105 kilowatts (140 chevaux) qui fournit un couple de 195 livres-pied, ainsi qu’une batterie au lithium-ion de 35,5 kWh procurant une autonomie d’environ 200 kilomètres.

Un modèle Mazda hybride rechargeable, dont l’identité reste inconnue mais qui est attendu en 2021 ou 2022, de même que des véhicules munis d’un système hybride léger de 48 volts sont aussi en préparation.

Partager cet article