Matthieu Quiviger : Tout pour le football !

Photo de Martine Laval
Par Martine Laval
Matthieu Quiviger : Tout pour le football !

Parle-t-on de passion lorsqu’un ancien joueur de football professionnel se transforme en analyste de ce sport à la télévision et en écrivain pour raconter des histoires fictives sur le sujet ?

 

Ainsi s’accomplit Matthieu Quiviger, ancien joueur des Alouettes de Montréal devenu analyste pour le football universitaire à TVA Sports, et auteur d’une trilogie sur le sujet. Sous le titre Le Village 1, l’histoire de Jonathan Biron, il sort un premier livre captivant, d’une écriture dynamique qui donne envie de tourner les pages pour découvrir la suite.

Trilogie en devenir

Matthieu Quiviger utilise ses connaissances et son expérience de joueur et d’entraîneur pour inventer ses histoires. Bien que je ne connaisse pas grand-chose de ce sport, le livre m’a complètement absorbée.

« Mon but est d’écrire une trilogie à propos de la vie d’un garçon qui passe de l’enfance à l’âge adulte dans le contexte du football, véritable passion pour lui, explique l’auteur. Au mois d’octobre, sortira Le Village 2, qui racontera cette fois-ci le parcours totalement différent de David Lalonde. »

Dans ce deuxième tome, Matthieu Quiviger a choisi de donner la parole à David Lalonde, porteur de ballon et recrue arrivé en même temps que Jonathan. Gars de Sainte-Adèle, milieu familial différent, il reprendra là où Jonathan laissera ses lecteurs pour expliquer la prochaine saison selon sa vision à lui, sa position, et son contexte de vie.

« Bien sûr, c’est de la fiction, avoue l’auteur, mais l’important est de mettre le tout dans un contexte réaliste. Dans le premier livre, j’ai deux équipes inventées et le cégep de Sainte-Agathe qui n’existe pas. Dans le deuxième livre, j’ai choisi de parler de l’équipe de laquelle je suis originaire, mais qui n’a plus de programme depuis 1990, Les Trappeurs de Marie-Victorin.

Amour des Laurentides

« Je possède une résidence secondaire à Val-Morin et c’est là que j’ai écrit mon troisième tome. Je crois qu’à travers mon écriture, on sent l’amour que je porte aux Laurentides, car j’y décris la vie que j’aurais aimé y avoir plus jeune. Par contre, mes enfants étant devenus adultes, j’y passe maintenant beaucoup plus de temps. C’est de loin mon endroit préféré au Québec. J’y suis si bien, les gens y sont tellement plus relax qu’en ville. Tout est si agréable. L’air est pur, les nuits sont fraîches et on dort si bien. J’y invite beaucoup d’amis et on se rencontre dans un contexte dénué de tension et de pression. J’adore.

Coups de cœur

J’aime beaucoup Le Mouton noir qui fait une poutine au thym extraordinaire; La Boucanerie, l’hiver, avec son four à bois et ses délicieuses pizzas; Le Baril roulant et sa Québec pale ale que j’adore. J’aime Val-David, les montagnes, la baignade et le P’tit Train du Nord.

L’histoire

Le Village 1. L’histoire de Jonathan Biron raconte le parcours d’un jeune passionné de football. Joueur substitut sur la ligne défensive des Cactus de Notre-Dame et dans l’ombre de son meilleur ami Rudy, joueur étoile de leur équipe de football, Jonathan doit décider où il poursuivra ses études collégiales et sa carrière sportive.

Un épisode de croissance corporelle douloureuse changeant son profil et l’intérêt des équipes du circuit – un gars de 6 pieds 7 pouces, ne passant pas inaperçu –, il acceptera l’offre d’une équipe de Sainte-Agathe, et partira loin de sa famille pour vivre sa première saison dans la D-3 et tenter de faire sa propre marque. En compagnie de coéquipiers colorés et d’entraîneurs inspirants, Jonathan grandira, découvrira son véritable potentiel et forgera sa personnalité.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de