Mario Fauteux se prépare une équipe pour les élections municipales 2021

Par France Poirier
Mario Fauteux se prépare une équipe pour les élections municipales 2021
Mario Fauteux accompagné de Nathalie Lasalle lors du procès Maher. (Photo : Archives)

L’ex-conseiller municipal de Saint-Jérôme, Mario Fauteux, se prépare en vue des élections municipales de novembre 2021.

« Je ne sais pas encore si je vais me présenter ou si je vais être à l’arrière comme organisateur, mais une chose est certaine il faut nettoyer la place », soutient Mario Fauteux. Celui-ci fait évidemment référence aux manœuvres électorales de Stéphane Maher qui ont sorti André Marion et lui de l’équipe Maher en vue des élections de 2017. Manœuvres qui auront coûté le poste de maire à monsieur Maher aux termes du procès contre le directeur général des élections.

Une équipe se prépare

« On travaille à regrouper une équipe. Je reprends goût à la politique. La reconnaissance de la culpabilité de Maher m’a redonné des ailes », souligne Mario Fauteux.

C’est sans surprise que ce dernier nous confie que Nathalie Lasalle, André Marion, Marc Bourcier et Michel Gagnon font partie d’un groupe qui travaille à structurer un mouvement politique pour Saint-Jérôme.

« Je trouve inadmissible que des gens, qui ont profité des manoeuvres frauduleuses de Stéphane Maher, croient en leur légitimité de siéger. C’est pour moi un manque d’éthique. C’est un chapitre important de cette histoire qui se complète, mais c’est loin d’être terminé. Cette malheureuse histoire a quand même une suite et quand je vois tous ces élus qui se sont tus pendant tout ce temps, c’est indécent et irrespectueux envers nous-même qui avons contribué à la popularité de ce parti », soutient Mario Fauteux.

Il estime que Vision Saint -Jérôme a été récupéré par des gens qui ont tiré parti de cette manœuvre.

« Je suis sidéré de voir qu’aujourd’hui il y a des conseillers municipaux qui tentent de se donner un beau rôle dans cette histoire … une fois que l’enregistrement a été rendu public et que le jugement fut sans équivoque. Pourquoi les conseillers de l’équipe de Vision ont gardé le silence pendant tout ce temps? Encore aujourd’hui, aucun d’entre eux n’a condamné les gestes posés par Stéphane Maher alors que le tribunal l’a condamné en bonne et due forme », dénonce monsieur Fauteux.

Celui-ci aurait souhaité une tutelle du conseil municipal pour compléter le mandat. Toutefois, il ne semble pas que les choses aillent en ce sens. La Commission municipale du Québec (CMQ) avait mandaté, le 2 décembre dernier, Me Sylvie Piérard, juge administrative à la CMQ, pour accompagner le maire Stéphane Maher, tant que ce dernier était en poste.

Maintenant que le délai d’appel est terminé, les procédures en destitution vont suivre leur cours.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments