Marguerite Blais est la candidate de la CAQ

Marguerite Blais est la candidate de la CAQ

Marguerite Blais, entourée de François Legault et de François Paradis.

Crédit photo : Courtoisie

Circonscription de Prévost

Le chef de la Coalition Avenir Québec, François Legault, a officialisé la candidature de Marguerite Blais pour les élections générales de l’automne prochain dans le nouveau comté de Prévost, vendredi matin.

Elle a été députée de la circonscription de Saint-Henri-Sainte-Anne à l’Assemblée nationale du Québec de 2007 à 2015 sous la bannière du Parti libéral du Québec. Elle a été ministre responsable des Aînés, vice-présidente du Comité ministériel du développement social, éducatif et culturel et membre du Conseil du trésor dans le gouvernement de Jean Charest.

« Il est plus que temps que le Québec se dote d’une véritable politique nationale pour les proches aidants.  Le travail que ces gens font auprès de leurs proches qui sont malades est trop important pour notre société pour qu’on ne les reconnaisse pas à leur juste valeur.  On doit leur donner les outils et le support nécessaire pour mener à bien leur mission. La CAQ s’assurera aussi de la création d’une série de maisons Gilles-Carle au cours des prochaines années. Je souhaite que les proches aidants de toutes les régions du Québec puissent profiter de ces maisons. Il faut également mettre sur pied plus d’initiatives en gériatrie sociale au Québec comme le Dr Julien le fait avec la pédiatrie sociale. Il faut des équipes volantes qui pourront donner des services à nos aînés. Nous devons aussi lutter contre l’isolement social des aînés. Le Québec fait piètre figure en la matière actuellement et il faut briser l’isolement de trop de nos aînés. Il faut aussi améliorer la qualité de vie dans nos CHSLD et en faire des milieux de vie attrayants. Il faut aussi valoriser davantage la profession de préposés aux bénéficiaires », a déclaré François Legault.

La cause des aînés

« Pour moi, il est évident que la CAQ est le meilleur véhicule pour faire avancer la cause des aînés et des proches aidants. On est la deuxième société au monde à vieillir le plus rapidement. Il y a trop d’aidants naturels au Québec pour que rien ne soit fait pour améliorer leurs conditions de vie. Je suis enchantée de l’écoute attentive que j’ai eue en discutant avec M. Legault. Je suis très fière de me joindre à eux », a expliqué la candidate.

Des services adéquats pour la région

Résidant à Saint-Hippolyte depuis de nombreuses années, Marguerite Blais se dit consciente des enjeux de la nouvelle circonscription de Prévost. « Le comté a été créé parce que la croissance démographique dans la région a été très grande au cours des dernières années. Ça a ses avantages, car ça ajoute du dynamisme à la région, mais ça crée aussi de nouveaux besoins en termes de services aux citoyens. Il faut que les services suivent les besoins. Le système de santé dans les Laurentides a trop longtemps été sous-financé par rapport aux autres régions », a-t-elle conclu.