Marc Bourcier, Parti québécois, Saint-Jérôme

Photo de Journal Le Nord
Par Journal Le Nord
Marc Bourcier, Parti québécois, Saint-Jérôme
Véronique Hivon, Jean-François Lisée, Marc Bourcier et Paul St-Pierre Plamondon. (Photo : Courtoisie)

Campagne électorale

Dans le cadre de la campagne électorale, le Journal Le Nord mène des entrevues vidéo avec les candidat(e)s des circonscriptions de Prévost et Saint-Jérôme. Ces derniers doivent répondre à deux questions soit : Une chose à changer et une action pour réaliser ce changement, et ce, dans quatre champs d’intervention soit : l’environnement, la santé, l’éducation et l’économie.

 

Environnement

  • Il faut absolument lier l’environnement au transport. Il faut parler de la congestion sur la 15. Les routes de la région sont victimes de congestion routière. C’est certain que de passer moins de temps dans le trafic, c’est l’objectif parce qu’on perd beaucoup de temps et notre économie en souffre. On perd beaucoup d’argent. On s’engage à investir massivement dans l’électrification des transports et la lutte contre la congestion routière. On parle d’environnement, ce sont des emplois que l’on crée. Électrifier l’ensemble des autobus scolaires d’ici 2030, qui sont fabriqués à Saint-Jérôme, et aussi créer des incitatifs pécuniaires pour le covoiturage. Le Parti québécois a pris cet engagement ainsi que celui de créer le P’tit Train du Nord électrique, qui sera un monorail.

Santé

  • Offrir plus de services aux gens de Saint-Jérôme, dont trois engagements très jérômiens. Le temps d’attente à l’urgence de l’Hôpital, c’est le pire du monde occidental. Ce n’est pas parce que les gens qui y travaillent ne sont pas bons, car lorsque nous entrons dans le système, nous recevons de bons soins. Aménager une mini-urgence à Youville 24 h sur 24, 7 jours sur 7 pour soigner les cas mineurs, qui représentent 50% des cas qui engorgent l’urgence. Ça pourrait améliorer le temps d’attente. Instaurer un centre de jour pour les aînés qui ont besoin de beaucoup d’attention et de suivi. Il faudra aussi créer un centre de jour pour l’itinérance, c’est un besoin à Saint-Jérôme.

Éducation

  • Ayant été pendant 35 ans dans l’enseignement, j’aurais des milliers de choses à changer. Les mesures d’austérité ont fait très mal à Saint-Jérôme. Le centre de jour qui accueillait les cas difficiles a été fermé et ils se sont retrouvés dans les écoles par défaut. Des enseignants se sont trouvés en difficultés avec ces élèves, difficiles pour les enseignants. Dans une classe de 25 élèves, s’il y en a un difficile à gérer, c’est du temps de perdu pour les autres. La loi Bouclier, ça m’interpelle; elle a été proposée par mes collègues Alexandre Cloutier et Carole Poirier. Il faut l’adopter parce qu’elle veut protéger les acquis des enseignants et protéger les budgets des commissions scolaires. Il faut la soutenir pour moderniser. Soutenir les parents et les écoles dans les sorties éducatives des élèves. Je compte demander aux acteurs socio-économiques de soutenir les écoles sur ce plan.

Économie

  • Parlons de Saint-Jérôme et d’Autobus Lions, qui est la seule entreprise au monde à produire des autobus scolaires entièrement électriques rechargeables. Le gouvernement libéral n’a pas été bon, il a coupé les incitatifs financiers de 125000$ à 105000$ par autobus. Il a adopté un règlement qui favorise l’achat d’autobus américains au diésel au détriment de nos autobus jérômiens. Il y a 80 mises à pied temporaire. C’est un fleuron de notre économie. Si on pouvait produire 1000 autobus par année, ce sont 1000 emplois directs et indirects. De plus, la commission scolaire, le cégep et l’université auront des cours liés à l’électrification des transports.

Plus d’infos: MarcBourcier.org
Merci à l’Uni-Café de Saint-Jérôme.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de