Mairie: Faites votre choix

Par Redaction Journal
Mairie: Faites votre choix
Le 5 novembre prochain

Pour vous aider à choisir votre prochain maire, nous avons invité les candidats à une entrevue à la caméra. Cette semaine nous vous présentons, pour une seconde ronde, les candidats de Saint-Jérôme qui ont accepté de se prêter au jeu.

Ceux-ci devaient répondre à trois questions concernant des enjeux municipaux. Pour chaque question, ils avaient 40 secondes pour présenter leur position. Ils n’avaient pas les questions d’avance, mais pouvaient reprendre leur réponse. En voici un avant-goût. Les candidats sont présentés en ordre alphabétique. Le texte a été légèrement édité pour faciliter la lecture.

Crise du logement : comment assurer qu’il y ait suffisamment de logements abordables pour tous?

Janice Bélair-Rolland

Logements sociaux, logements abordables, c’est vrai qu’on peut en faire plus. On a environ 700 logements sociaux à Saint-Jérôme et on en a plusieurs aussi des logements abordables. Maintenant avec la crise du logement que l’on connaît, il va falloir multiplier nos efforts. C’est la raison pour laquelle, actuellement, on est à construire 128 logements abordables pour nos aînés dans le complexe Station 7, mais il va falloir en faire plus dans les prochaines années. C’est la raison pour laquelle, grâce à notre saine gestion financière, nous avons prévu un million de dollars de nos surplus qui seront affectés pour la construction de futurs logements. On veut en construire 300 de plus dans les quatre prochaines années, mais également dans la mixité de nos prochaines constructions. Donc, imposer aux promoteurs plus de mixité dans leurs projets.

Marc Bourcier

Au moment où l’on se parle, puisque c’est très difficile de trouver un logement, on va essayer de promouvoir le fait que l’Office municipal d’Habitation continue son projet de retrouver des logements abordables partout dans Saint-Jérôme et d’en créer une banque pour les gens qui en ont vraiment besoin, parce qu’il y a un manque de logements à prix abordables. L’autre chose que l’on propose de faire également, c’est d’exercer une plus grande surveillance sur les promoteurs immobiliers, dont les projets sont en cours actuellement, afin qu’ils réservent une partie de leurs logements justement à des prix abordables pour les gens qui en ont besoin.

Marc-Olivier Neveu

La première chose, il faut prendre connaissance que nous avons présentement un taux d’inoccupation des logements de 0,9 %, qui est un taux extrêmement bas que je dénonce depuis plusieurs mois au conseil municipal de Saint-Jérôme, depuis 2019, depuis la fondation du Mouvement jérômien. En ce sens que c’est important qu’on ait des élus qui soient présents pour adopter des résolutions, des règlements qui contraignent les promoteurs immobiliers à devoir avoir du logement abordable, social pour les familles dans leurs projets. On considère qu’à Saint-Jérôme, ça ne doit pas être seulement en fonction de la grosseur du portefeuille des gens qui viennent vivre ici. C’est en fonction de qui veut vivre à Saint-Jérôme. Donc c’est important de faire en sorte que dans la crise du logement actuelle, il y ait un toit pour tous et que ce soit accessible à l’ensemble des gens de Saint-Jérôme parce que ça va de soi.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments