Louise Gallant

Photo de Redaction Journal
Par Redaction Journal
Louise Gallant
(Photo : Courtoisie )

Mairesse de Sainte-Sophie

1 – Avez-vous un souvenir précis de l’évènement du 6 décembre 1989, ou en avez-vous entendu parler? Décrivez la situation.  

J’étais à la maison en congé et j’ai pensé que le monde venait de chavirer dans un océan de pleurs et de douleurs pour les familles et amis (es) touchés !

2- Qu’est-ce que l’évènement a déclenché chez vous? Quelles sont les émotions ressenties?  

Tellement!  Tout mon être frémissait de peine, de colère et surtout d’impuissance!  Juste en y pensant, ces émotions reviennent facilement dans mon for intérieur profond!

3- Quel est l’impact qu’un tel évènement a-t-il eu sur votre choix de carrière ou comment cela a-t-il influencé votre vie en général?  

À ce moment, je travaillais comme inspecteur en évaluation de bâtiment, à tous les jours je visitais des résidences et à quelques occasions j’ai constaté de la violence, du mépris et de la détresse humaine!  En 1991 avec la participation de quatre autres personnes, nous avons fondé La Montagne d’Espoir de Sainte-Sophie, afin d’aider tous ceux qui vivaient ces situations inqualifiables à certains moments.

4- En lien avec l’évènement, comment votre vision de l’éducation des enfants a-t-elle été influencée?  

À ce moment je vivais avec des ados, les ramener à l’essentiel et à se respecter avant tout était juste là, un bon défi!

Valorisation-respect-éducation-instruction-sans jugement des autres-importance de la famille!  Voilà ce qui fera une différence dans leur vie!  Réussir dans la vie c’est important, mais réussir sa vie l’est encore plus!

5- 30 ans plus tard, quelle est votre perception de la place de la femme dans la société actuelle?  

Depuis l’âge de 12 ans que je travaille et j’ai toujours été un *leader* dans mes fonctions!  Donc, encore aujourd’hui, en tant que mairesse, mes patrons sont mes citoyens et je me dois de répondre à leurs attentes dans la mesure du possible!  Je suis consciente que je ne peux pas plaire à tout le monde, mais l’important pour moi c’est de répondre adéquatement aux demandes et d’être capable de dire non à ce qui est irrecevable!  Je crois que la femme prend bien sa place  et elle se fait entendre et respecter, et ce, de plus en plus.  Croyez-moi!

6- Avez-vous été témoin d’une évolution dans la société ou chez l’ouverture d’esprit des hommes? Si oui, la décrire.  

Je travaille beaucoup avec les maires de la MRC de la Rivière du Nord et ils sont très respectueux envers moi!  Ils écoutent mes besoins municipaux et tentent d’améliorer la MRC constamment donc si pour une raison ou une autre je suis en désaccord, ils respectent ma décision et ils travaillent pour arriver à une entente qui satisfait tous les partis!  

7- Comment s’exprime le féminisme d’aujourd’hui à vos yeux? Quelle est sa place?  

Aujourd’hui, les grands mouvements féministes  sont présents et de façons différentes !  Je m’explique!  Il y a quelques années ces derniers devaient faire beaucoup de bruits et d’éclats pour se faire entendre afin d’avoir du respect envers à leurs démarches et leurs buts!  Maintenant que la société a réalisé l’importance que la femme a et peut apporter, l’apport est indéniable dans les priorités des gouvernements municipaux, provinciaux et fédéraux!

8- Quelle est votre perception des nouvelles expressions du féminisme à travers les mouvements sociaux récents ou actuels (exemple: les mouvements #MeToo et #MoiAussi)? 

Tous les abus, quelque nature qu’ils soient, il faut dénoncer haut et fort.  Éduquer les nôtres à la tolérance zéro vis-à-vis ces abus qui sont souvent indignes de notre société et que les peines pénales soient plus sévères, car en ce moment, elles sont ridicules!  Les gens au pouvoir ont un travail à faire et il faut les pousser à bien le faire!  

9- Avez-vous vécu des réticences ou des traitements différents au cours de votre parcours professionnel parce que vous êtes une femme?  

Je souris en répondant à cette question, car j’ai un caractère fort,  vous avez besoin de bons arguments pour me convaincre que vous avez la solution et surtout qu’elle est la bonne!  J’écoute, j’entends, j’analyse et, à ce moment, je prends une décision!  Je suis capable d’être juste et équitable envers tous!  Je sais prendre ma place!

10- Dans un monde idéal, quelle serait votre souhait de société pour les générations futures?

L’éducation doit débuter à la maison!

L’instruction à l’école!

Du respect, de l’amour, du bonheur pour toutes les générations à venir!

Les valeurs familiales = Très prioritaires

De la tolérance pour les différences humaines!

L’acceptation de nos limites!

Voilà une bonne recette!

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de